Un Département solidaire

Un Département solidaire

7 - 5 ans d'actions

✔️ Soutenir la parentalité par une meilleure offre de services aux familles

  • Grâce au Schéma départemental des services aux familles, signé avec différents acteurs de la solidarité, le Département s’engage à améliorer le maillage du territoire en matière de parentalité et de petite enfance.
  • Les assistantes maternelles ont reçu de la part du Département 10 000 masques en tissu lavables et réutilisables.   #COVID-19 

✔️ Diversifier les modes d’accueil des jeunes enfants

  • La capacité d’accueil des Maisons d’assistants maternels (MAM) est passée entre 2015 et 2019, de 309 à 567 places. Le Département a fait évoluer son guide départemental des MAM afin d’éviter une rupture d’accueil de l’enfant, notamment en cas d’absence temporaire d’un assistant maternel.
  • La collectivité travaille également à la délivrance d’un agrément « assistant maternel remplaçant en MAM » afin de constituer une équipe de remplaçants pouvant travailler sur l’ensemble des 47 MAM sarthoises.
  • Le Département accompagne les projets de micro-crèches et de crèches partout en Sarthe.

✔️ Consolider le « capital santé » par le dépistage et la prévention

  • La Protection maternelle et infantile (PMI) a enregistré 5 950 visites à domicile en 2019. La PMI expérimente depuis 2016 un projet visant à développer les relations parents-enfants.
  • Dans le cadre d’un dispositif lancé en 2015, les 5 sages-femmes du Département ont accompagné 159 retours à domicile en 2019.
  • Le dépistage des troubles moteurs, mentaux et sensoriels a été accentué : 18 puéricultrices du Département ont examiné 1491 enfants, dans 71 écoles, pour l’année scolaire 2018-2019.

✔️ Redonner une chance aux jeunes en difficulté

  • En 2019, le Département a accompagné 165  jeunes de moins de 21 ans par un contrat jeune majeur à leur sortie du dispositif de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).
  • Le Fonds départemental d’aide aux jeunes (FAJ) a soutenu et financé l’autonomie de 640 jeunes de 18 à 25 ans en difficulté en 2019.
  • Le Département aide aussi à la rescolarisation des collégiens en grande difficulté et soutient le centre éducatif de jour de l’association Montjoie (59 jeunes aidés en 2019) et l’internat de prévention Saint-Martin.

 

8 - 5 ans d'actions

⚙️ Renforcer le dispositif de protection de l’enfance et des personnes vulnérables 

  • Le Département expérimente le placement éducatif à domicile (PEAD) pour les mineurs en danger mais dont la situation ne nécessite pas une séparation physique continue de leurs parents.
  • Les différentes campagnes de sensibilisation menées autour de l’enfance en danger ont permis à la CRIP (Cellule départementale de recueil de traitement et d'évaluation) d’être davantage sollicitée depuis 2015.
  • Le dispositif expérimental « passerelle », lancé en 2019 avec l’Agence régionale de santé, permet une prise en charge globale des enfants confiés présentant un handicap.
  • Chef de file de la Solidarité en Sarthe, le Département a pris en charge 273 Mineurs Non Accompagnés (MNA) en 2019. Ils sont accompagnés dans leurs projets d’intégration et d’autonomie.

⚙️ Adapter l’offre d’accueil des mineurs confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance 

  • 16 nouvelles places en Lieux de Vie et d’Accueil (LVA) et 27 places supplémentaires en Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS) ont été créées.
  • Le Foyer de l’enfance a été repensé avec une externalisation confiée à des associations de la protection de l’enfance ainsi que la réorganisation du Centre maternel, destiné aux jeunes femmes majeures, enceintes et/ou accompagnées d’un enfant de moins de 3 ans.
  • Une campagne de communication pour valoriser le métier d’assistant familial a été lancée en 2019 afin de recruter 50 assistants familiaux.
  • Le Département a fourni du gel hydroalcoolique et des masques aux assistants familiaux ainsi que de l’équipement (lingettes, surblouses, etc.) aux MECS et à tous les lieux de vie de l’Aide sociale à l’enfance.   #COVID-19 

✔️ Consolider le dispositif « intervenants sociaux » dans les gendarmeries et les commissariats

  • Destiné à répondre à des situations de détresse (violences familiales et intrafamiliales), ce dispositif majeur a permis de prendre en charge 2 797 situations en 2019 (+42 % par rapport à 2015). Le Département mobilise 160 000 € par an pour ce dispositif.

 

9 - 5 ans d'actions

✔️ Garantir à chacun la possibilité de rester le plus longtemps possible à son domicile

  • La Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie lancée en 2016 a permis de financer, en 4 ans, 142 projets portés par des acteurs locaux, pour un montant total de 2,5 M€, et d’aider 41 résidences autonomie.
  • Grâce à la Technicothèque, dispositif innovant de mise à disposition et d’achat d’aides techniques (fauteuil roulant, déambulateur, etc.), le Département aide les Sarthois âgés ou en situation de handicap à rester chez eux : 166 aides ont été attribuées en 2 ans.
  • Pour les seniors résidant en Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, le Département a aidé à la rénovation de 24 EHPAD, à hauteur de 2,6 M€.
  • Le Département apporte un soutien quotidien aux Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD), notamment en organisant depuis 2018 les Semaines des métiers des services à la personne qui ont permis la signature de 126 contrats à durée indéterminée et l’entrée de 175 demandeurs d’emploi en formation longue rémunérée.

✔️ Mettre en œuvre Sarthe Autonomie 

  • Dès l’automne 2020, les Sarthois âgés ou en situation de handicap auront un seul interlocuteur : Sarthe Autonomie. Un guichet unique déployé dans tout le territoire et un numéro unique pour toutes les questions des usagers.

✔️ Apporter à toutes les personnes en situation de handicap une réponse accompagnée

  • Le Département de la Sarthe est un des premiers à assurer une prise en charge effective pour les personnes en situation de handicap qui n’ont pas pu intégrer une structure médico-sociale spécialisée. 134 personnes en ont bénéficié depuis sa mise en place en 2017.
  • La collectivité a lancé en 2018 « le projet 2A » à destination de jeunes adultes maintenus en IME (Institut médico-éducatif) faute de place en foyer de vie : 17 Sarthois ont pu déjà en bénéficier.

✔️ Assurer une répartition équilibrée des établissements et des services 

  • Depuis 2015, le Conseil départemental a aidé à la création de 61 places en établissements pour personnes en situation de handicap et de 113 places en EHPAD pour des prises en charge spécifiques.
  • Le Département finance – tout ou partie –  4 906 équivalents temps plein dans les établissements et services médico-sociaux.
  • Le Département a approvisionné en masques les Ehpad ainsi que les Services d’Accompagnement et d’Aide à Domicile (SAAD) sarthois. Des chefs de collèges et des personnels sanitaires et techniques ont été envoyés en renfort dans les Ehpad.   #COVID-19 

 

10 - 5 ans d'actions

✔️ Favoriser l’accès et le maintien dans le logement des plus fragiles

  • Depuis 2015, la construction de 776 logements locatifs sociaux a été financée. Plus de 3 500 logements HLM ont été réhabilités avec le soutien financier du Département ; 664 logements privés ont bénéficié de travaux d’adaptation au vieillissement et au handicap.
  • Sur cette période, 18 796 aides ont été accordées pour des impayés de loyers, de factures d’eau et d’énergie, et 8 686 garanties pour l’accès au logement.
  • Le Département de la Sarthe, l’un des 4 territoires retenus comme pilotes, met en œuvre le plan « Logement d’abord » pour orienter les personnes sans domicile vers un logement pérenne, condition préalable et nécessaire à l’insertion sociale et professionnelle.
  • Le Département a redéfini en 2019 le règlement intérieur du Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL), modifiant le plafond d’éligibilité et revalorisant les aides, afin de répondre aux besoins d’un plus grand nombre de Sarthois. En 2020, le Département mobilise 2,4 M€ pour le FSL.
  • Le Conseil départemental a voté un soutien financier aux bailleurs sociaux face aux impayés liés à la crise sanitaire.  #COVID-19 

✔️ Actualiser le Plan départemental de l’habitat

  • Le Département a renouvelé avec l’État le Plan départemental de l’habitat ainsi que le Plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées avec 4 grands enjeux : le vieillissement de la population, l’empreinte écologique de l’habitat, une politique sociale en faveur des plus défavorisés et la revitalisation des centre-bourgs.

 

11 - 5 ans d'actions

✔️ Garantir le pilotage et la bonne coordination des actions d’insertion

  • Chef de file de l’action sociale, le Département a élargi aux publics les plus fragiles le nouveau Pacte territorial d’insertion (PTI), décliné en 27 actions concrètes.
  • Depuis 2015, le Département a suivi 13 067 accompagnements dans le cadre du Programme départemental d’insertion (bilan de situation, projet d’insertion, aide à la création d’une activité indépendante, à la mobilité, etc.) dans 190 points d’accueil.
  • Le nombre de foyers allocataires du RSA a diminué de 8,6 % en 5 ans.
  • En 2018, la Sarthe figurait parmi les 5 Départements les plus efficaces de France en matière d’accompagnement des bénéficiaires du RSA avec 97,4 % de bénéficiaires orientés vers un référent emploi ou social.
  • En 2019, le Conseil départemental a organisé le 1er Forum de l’insertion à l’Abbaye Royale de l’Épau, en présence de 330 professionnels de l’insertion.
  • Face à la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le Département a proposé aux agriculteurs rencontrant des difficultés de recrutement pour du travail saisonnier, de mobiliser les bénéficiaires du RSA, en permettant à ces derniers de cumuler les revenus.   #COVID-19 

✔️ Améliorer le suivi des bénéficiaires, limiter les abus et les fraudes

  • Les services du Département ont effectué 7 492 contrôles en 5 ans afin de verser un droit juste et équitable.

✔️ Renforcer les clauses d’insertion sociale dans les marchés publics du Département

  • Depuis 2015, l’action du Département a permis de générer 421 435 heures d’insertion, dont 43 656 heures dans le cadre du Plan Collège Performant.

12 - 5 ans d'actions

⚙️ Poursuivre les actions d’aide à l’installation des professionnels de santé

  • Dans le cadre de son plan départemental relatif à la démographie médicale, le Conseil départemental a signé 80 contrats d’engagements en médecine générale (dont 51 depuis 2015), 53 contrats en odontologie et 14 en masso-kinésithérapie.
  • À cela s’ajoutent des partenariats avec les écoles de formation, des aides financières au sein des universités et des instituts, des logements à titres gracieux ou à moindre coût grâce au label « Territoires partenaires santé ».
  • Pour attirer de nouveaux praticiens en Sarthe, le Département a lancé une nouvelle campagne de communication « Bons-Soins sur Sarthe », dans les salons et la presse spécialisée, ainsi qu’une « Journée sensations » où de jeunes internes peuvent découvrir la Sarthe autrement.
  • Un numéro unique (06 48 72 72 72) permet aux futurs professionnels de santé d’obtenir sous 48 heures  toutes les réponses concernant leur installation en Sarthe.
  • Près de 30 000 masques ont été remis aux soignants et aux pompiers #COVID-19 

✔️ Poursuivre le programme de soutien à la construction de 19 maisons de santé pluridisciplinaires pour mailler l’ensemble du département

  • Le Conseil départemental a apporté son soutien à 15 maisons de santé pluridisciplinaires (4 multi-sites), dont 7 depuis 2015 (pour un coût de plus d'1 M€). 7 nouvelles maisons de santé sont en projet.

✔️ Mettre en place une complémentaire santé solidaire départementale 

  • Le Département met en place à l’automne 2020 Sarthe Complémentaire Santé afin de favoriser l’accès aux soins de tous les Sarthois, y compris les plus défavorisés.

⚙️ Développer une médecine proche et de pointe

  • Le Département a investi 1 M€ pour que les Sarthois bénéficient du Cyberknife, outil de pointe dans la lutte contre le cancer. Il soutient aussi le déploiement de l’application sarthoise Smokecheck (prévention contre le cancer du poumon).
  • Grâce au déploiement de la fibre optique dans tout le territoire, la télémédecine se développe en Sarthe.

✔️ Garantir des services d’incendie et de secours performants en modernisant les casernes et en promouvant le volontariat

  • Le Département verse plus de 19 M€ par an au SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) de la Sarthe afin d’en garantir le fonctionnement et de moderniser les casernes.
  • Labellisé « Employeur partenaire des sapeurs-pompiers », le Département a accompagné le SDIS dans son recrutement de sapeurs-pompiers volontaires (SPV), grâce des campagnes de communication.  
  • Depuis 2018, le taux de féminisation des SPV est passé de 18 % à 22 % (moyenne nationale : 16 %).
  • Le Département a décidé, avec le SDIS et la Communauté urbaine du Mans, de créer un dispositif de vidéo-détection des feux de forêts en 2021.

 

✔️ Actions réalisées | ⚙️ Actions en cours

 

Un Département solidaire - en chiffres