Un Département innovant qui construit son avenir

Un Département innovant qui construit son avenir...

1 - 5 ans d'actions

Dès 2004, le Conseil départemental a fait le choix audacieux de se doter d’un réseau numérique public pour faire face à la carence des opérateurs dans les zones rurales et périurbaines (seules les villes du Mans et de Sablé-sur-Sarthe avaient été retenues et sont raccordées par Orange). Ces dernières années, le Très Haut Débit se déploie sur l’ensemble du territoire sarthois. 

⚙️ Proposer des solutions performantes permettant à chaque Sarthois d’accéder aux usages numériques

  • 2 400 entreprises ont été raccordées à la fibre optique entre 2015 et 2019.
  • 49 900 prises numériques sont ouvertes commercialement, dans 230 communes. La Sarthe est leader régional en nombre de communes connectées au Très Haut Débit.
  • 69 500 prises sont en cours d’installation.
  • Une délégation de service public a été signée avec Sartel THD afin de couvrir la totalité du territoire, tout en réduisant les financements publics, d’ici fin 2022.
  • 10 opérateurs Internet se sont implantés en Sarthe.
  • Le Département propose 225 tiers-lieux numériques (mairies, bibliothèques, etc.) afin de rendre le numérique accessible à tous.

✔️ Investir dans le déploiement du Très Haut Débit

  • Mené par Sarthe Numérique (composé du Département et de 100 % des Communautés de communes sarthoises), avec le soutien financier de l’État, de la Région et de l’Europe, le déploiement du Très Haut Débit en Sarthe représente un investissement total de 400 M€.

✔️ Expérimenter quotidiennement les nouveaux usages numériques, notamment en matière de dématérialisation des démarches administratives

  • Sur le site sarthe.fr, les usagers peuvent effectuer leurs démarches en ligne, déposer une candidature pour une offre d’emploi, trouver un prestataire de services d’aide à la personne, consulter les marchés publics de la collectivité (dématérialisés à 100%). Plus d’1 million de pages ont été vues sur le site lors de l’année écoulée.
  • Le Département regroupe une communauté de plus de 42 000 abonnés sur Facebook, Twitter et Instagram. Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental, a échangé à plusieurs reprises avec les Sarthois via Facebook Live.
    Le concours « La Sarthe dans l’œil des Instagramers » s'est concrétisé par 2 expositions sur les grilles de l’Hôtel du Département.
  • Plus de 1 000 collégiens de 3ème se sont déjà inscrits sur la plateforme numérique stage3e.sarthe.fr, qui propose plus de 500 offres de stages de découverte.
  • Une application mobile du magazine La Sarthe, enrichi en photos et vidéos, a été lancée en 2019.

 

2 - 5 ans d'actions

✔️ Moderniser les collèges publics

  • 7 collèges modernes et propices à la réussite éducative, construits ou restructurés par le Conseil départemental, ont été inaugurés à la rentrée 2019. Il s’agit des collèges Henri Lefeuvre à Arnage, Jean Cocteau à Coulaines, Marcel Pagnol à Noyen-sur-Sarthe, Pierre-Gilles de Gennes au Mans, Alexandre Mauboussin à Mamers, Bercé à Montval-sur-Loir et Simone Veil à Sablé-sur-Sarthe. Coût total : 119 M€.
  • 6 autres opérations lourdes ont été livrées depuis le début du mandat, aux collèges Guillaume Apollinaire à Bouloire, Paul Chevallier au Grand-Lucé, Roger Vercel au Mans, Les Alpes Mancelles à Moulins-le-Carbonnel, Pierre Reverdy à Sablé-sur-Sarthe et Gabriel Goussault à Vibraye. Coût total : 18,3 M€.
  • 6 nouvelles constructions ou restructurations ont démarré en 2019 : John F. Kennedy à Allonnes, Pierre Belon à Cérans-Foulletourte, Georges Desnos à La Ferté-Bernard, Le Vieux Chêne à La Flèche, Léo Delibes à Fresnay-sur-Sarthe et Les Sources au Mans. Coût total : 23 M€
  • 297 salles de cours ont été rénovées depuis le début du mandat. Le Département engage 1 M€ par an pour l’accessibilité des collèges.

✔️ Déployer les équipements informatiques dans les collèges

  •  44 collèges ont déjà été équipés de 6 500 ordinateurs ou tablettes, dans le cadre du Plan Numérique Collège. L’ensemble des 56 collèges publics sera équipé début 2021, pour un coût total de 16 M€.
  • Pendant le confinement, des tablettes ont été prêtées aux élèves ne disposant pas de matériel informatique chez eux, dans le cadre de la continuité pédagogique.  #COVID-19 

✔️ Renforcer la sécurité dans les collèges, dans le cadre d’un travail commun avec les services de l’État

  • 32 opérations d’aménagement de clôtures, d’installation de portails et/ou d’installation de visiophonie ont été menées.

✔️ Initier avec les enseignants des actions de sensibilisation aux valeurs de la République et à l’engagement citoyen

  • 66 actions de sensibilisation aux valeurs de la République et à l’engagement citoyen ont été menées en 5 ans.
  • Destinées à encourager les vocations de sapeurs-pompiers, des classes de cadets de la sécurité civile ont ouvert au Lude en 2017 et à La Suze-sur-Sarthe en 2018. Trois autres établissements accueilleront ce dispositif durant l’année scolaire 2020-2021.
  • L’opération « Classes presse » permet chaque année à plusieurs centaines de collégiens sarthois de se familiariser avec la lecture des quotidiens régionaux.

✔️ Poursuivre l’opération « Chèques Collèges 72 » qui  facilite l’accès des collégiens à la culture et au sport

  • 42 000 chéquiers (d'un montant de 50€) ont été distribués depuis 2015 avec un taux de consommation proche de 70 % (contre 50 % en 2015). 8 500 dictionnaires ont été distribués aux élèves de 6ème à la rentrée 2019.

 

3 - 5 ans d'actions

✔️ Fédérer les acteurs locaux en développant l’e-tourisme

  • L’observatoire d’e-réputation, lancé par Sarthe Tourisme dans le cadre du schéma départemental de développement touristique, a collecté plus de 30 000 avis en 2018 sur 470 offres touristiques sarthoises, pour une note moyenne de 8,4 sur 10.

⚙️ Soutenir les sports et les loisirs de plein air et de pleine nature

  • La Sarthe, ce sont plus de 1 000 km d’itinéraires cyclos, dont 2 voies nationales, la Vélo Buissonnière (V44) et la Vallée du Loir à Vélo (V47), et 17 espaces naturels sensibles propices à la randonnée pédestre. Le Département coordonne actuellement la création de 85 km de voies vertes, dont les premiers tronçons devraient ouvrir en 2022, et de stations de trail.
  • Dans le cadre d’une dynamique menée à l’échelle du bassin de la Maine avec la Mayenne et le Maine-et-Loire, la Sarthe développe le tourisme fluvial et fluvestre ainsi que l’itinérance. 

✔️ Soutenir le tourisme sarthois pendant la crise sanitaire

  • Le Département soutient le tourisme local, affaibli par la crise sanitaire du Covid-19, en mobilisant 70 000 € pour une opération de communication « La Sarthe, tant de mondes à explorer ! » s’adressant aux Français résidant dans un rayon de 3 heures en voiture autour de la Sarthe. La collectivité accompagne aussi les bons d’achats locaux et solidaires créés par Sarthe Tourisme.  #COVID-19 

✔️ Accompagner les acteurs du tourisme dans l’obtention de labels nationaux

  • 44 acteurs du tourisme (campings, hôtels, sites touristiques) ont été labellisés « Tourisme et handicap ».
  • Les acteurs du tourisme sont accompagnés par le Département dans l’obtention d’une vingtaine de labels comme « Accueil vélo », « Bienvenue à la ferme » ou « Tables et auberges de France ».
  • L’Abbaye Royale de l’Épau dispose du certificat d’excellence de Trip Advisor, gage de qualité et d’appréciation des visiteurs.
  • Le Département accompagne le projet du Parc Naturel Régional (PNR) Normandie-Maine, qui couvre une partie du Nord-Sarthe, de labellisation Géoparc mondial Unesco, en décidant, entre autres, d’acquérir le site emblématique du Lagon bleu à Saint-Rémy-de-Sillé.

✔️ Travailler avec l’ensemble des partenaires sur une qualité globale d’accueil

  • Le Département a mobilisé 1,2 M€ sur 5 ans pour la création et l’amélioration de grands équipements structurants, à l’image du gîte de la Vieuxville à Beaufay ou du camping de Route d’Or à La Flèche.
  • Sarthe Tourisme a accompagné depuis 2015 130 projets d’entreprises touristiques, du Grand-Lucé à Saint-Léonard-des-Bois, en passant par Spay et Trangé.

 

 

 

4 - 5 ans d'actions

✔️ Accompagner les athlètes, les clubs de haut niveau

  • Le Conseil départemental accompagne chaque saison Le Mans Sarthe Basket et Le Mans FC.
  • Créé en 2015 avec le Comité départemental olympique et sportif (CDOS), le Club Élite Sarthe est un dispositif unique en France soutenant 38 sportifs sarthois amateurs de haut-niveau et espoirs, dont Leïla Heurtault, Dnylson Jacquet (karaté), Kevin Luron et Nawa Adama (athlétisme) qui visent les Jeux Olympiques et Paralympiques 2021.

✔️ Soutenir l’emploi sportif, la formation des cadres et la rénovation d’équipements sportifs de proximité

  • Depuis 2015, le Conseil départemental a soutenu 30 dossiers de rénovation d’équipements sportifs, pour un montant de 1,8 M€.
  • Afin de participer aux frais de transport des éducateurs sportifs, le Département verse 35 000 € par an à l’association Profession Sport et Loisirs.

✔️ Promouvoir la pratique du handisport, du sport adapté et de toutes les initiatives favorisant l’intégration sociale

  • Depuis 2017, le Conseil départemental a versé 176 000 € au CDOS pour la pratique sportive des plus de 60 ans.  Le nombre de participants dans le cadre de ce Parcours Prévention Santé a triplé en 3 ans. La collectivité a aussi soutenu, en 5 ans, 14 dossiers d’acquisition de matériel dans le cadre du plan sport et handicap.
  • Labellisé « Terre de Jeux » par le comité d’organisation Paris 2024, le Département prévoit de nombreux projets pour la période 2021-2024 (trail, Jeux des Jeunes, conférences, etc.).
  • Le Département organise chaque saison plusieurs entraînements délocalisés du MSB dans des clubs sarthois et des rencontres avec des joueurs du Mans FC, des pilotes des 24 Heures du Mans et des membres de l’écurie DAMS partout en Sarthe.

✔️ Investir dans la modernisation du Circuit des 24 Heures 

  • Depuis 2015, le Syndicat mixte des 24 Heures du Mans, dont le Département est actionnaire à 50 %, a mené des travaux d’accessibilité, d’assainissement et de sécurisation pour un total de 9,8 M€.

5 - 5 ans d'actions

✔️ Garantir à chaque Sarthois une offre culturelle de proximité

  • Plus de 23 000 jeunes Sarthois apprennent le théâtre, la danse ou un instrument de musique sur tout le territoire grâce au Schéma Départemental des Enseignements Artistiques (SDEA).
  • Le réseau départemental d’enseignement artistique couvre plus de 95 % des communes du Département.
  • La saison photographique proposée chaque année par le Département à l’Abbaye Royale de l’Épau et sur les différents sites de la collectivité est devenue un rendez-vous majeur de la discipline. Des expositions ornent en permanence les grilles de l’Hôtel du Département.

✔️ Soutenir les acteurs locaux de la culture et du patrimoine

  • Le Département favorise une vie artistique plurielle en soutenant les acteurs du spectacle vivant et des arts visuels : près de 700 artistes ont bénéficié d’un dispositif de soutien à la création en 2019.
  • La collectivité a investi 2,4 M€ depuis 2015 dans la restauration du patrimoine sarthois, de la locomotive Alice, à Beillé, à l’église Notre-Dame de Saint-Calais. Elle a notamment mobilisé plus de 600 000 € pour la préservation du patrimoine non protégé.
  • La plateforme de financement participatif Sarthe Mécénat, lancée en 2019, a déjà permis à 3 porteurs de projets, dans le cinéma, l’art et le patrimoine, de récolter des fonds.
  • Le Département a édité ou soutenu l’édition de multiples ouvrages consacrés à la Sarthe, aux Sarthois et aux propriétés départementales (Abbaye Royale de l’Épau, la Visitation, la Couture, etc.).
  • Le Département a maintenu ou accéléré le versement de 7,2 M€ de subventions aux associations culturelles et sportives – malgré l’annulation des événements soutenus par la collectivité – et 100 % des subventions d’aides aux manifestations, dans la limite des dépenses effectivement réalisées.  #COVID-19 
  • Les Sarthois ont eu accès à la plateforme de ressources numérique MédiaBox (créée en 2016) durant le confinement.  #COVID-19 

✔️ Développer l’attractivité de l’Abbaye Royale de l’Épau

  • Les services de Sarthe Culture ont été regroupés et installés dans les locaux de l’Abbaye Royale de l’Épau qui est entrée dans une nouvelle dimension avec la création d’une boutique et d’un espace de restauration.
  • Portée par une large offre d’activités (expositions, concerts, visites), l’Abbaye, patrimoine de tous les Sarthois, a accueilli plus de 80 000 visiteurs en 2019. Ses illuminations, lors des fêtes de fin d’année, sont devenues incontournables (32 400 visiteurs pour l’édition 2019).
  • Le parc de l’Abbaye a été mis en valeur avec la plantation d’un verger conservatoire de 105 arbres fruitiers et la création d’un jardin permaculturel de 1 000 m2. Des fouilles archéologiques ont été menées dans le parc, ainsi que dans l’abbatiale où va être prochainement déplacé le gisant de la Reine Bérengère.

 

 

 

6 - 5 ans d'actions

✔️ Accompagner l’Université et les établissements d’enseignement supérieur

  • Le Conseil départemental a investi 1,7 M€ depuis 2015 dans des équipements pédagogiques, informatiques et de recherche pour Le Mans Université (11 500 étudiants).
  • Le Département a déjà versé 666 000 € pour la restauration et l’extension du laboratoire d’acoustique, ainsi que pour la création du banc de mesure aéro-acoustique « Maine Flow ».
  • L’ESGT (École Supérieure des Géomètres et Topographes) a bénéficié de 540 000 € d’investissements du Département pour ses équipements scientifiques ; l’École supérieure d’art et du design du Mans a perçu 15 000 €, tandis que 572 000 € ont été investis dans autres établissements (IMIE, MFR, ITEMM, etc.).
  • Le Département a mobilisé 450 000 € pour la restructuration de l’ISMANS (Institut Supérieur des Matériaux du Mans). Depuis, grâce au soutien des partenaires institutionnels locaux, les effectifs de l’école sarthoise ont augmenté de 58 %.

⚙️ Faire de la Sarthe un département attractif pour les étudiants en médecine 

  • Le Département soutient, à hauteur de 200 000 €, le plan Territoires universitaires de santé destiné à accompagner et former aux mieux les étudiants en milieu hospitalier ainsi qu’à amplifier l’offre de formation en médecine générale (création en Sarthe de 3 postes de chefs de clinique assistants et d’1 poste de chef de clinique universitaire de médecine générale).
  • Durant le confinement, le Département a prolongé les conventions de stage des internes en médecine générale.  #COVID-19 

✔️ Augmenter le nombre d’apprentis accueillis dans les services du Conseil départemental

  • Depuis 2015, 67 apprentis ont été recrutés pour une solide expérience en « immersion » et découvrir ainsi plus de 108 métiers différents dans la collectivité.

✔️ Actions réalisées | ⚙️ Actions en cours

 

Un Département innovant qui construit son avenir - en chiffres