Routes : le service hivernal entre en action

Les températures baissent. Le service hivernal des routes départementales entre en action ce 16 novembre et jusqu'au 15 mars 2021. L'occasion de rappeler ce que font les services du Département pour améliorer les conditions de circulation en cas d'intempéries.
Routes : le service hivernal entre en action

Circuler le mieux et le plus possible

Durant la période hivernale, conventionnellement fixée de la mi-novembre à la mi-mars, un certain nombre de phénomènes météorologiques (froid, brouillard givrant, pluies verglaçantes, neige et verglas) peuvent dégrader les conditions de circulation. Le service hivernal des routes est un dispositif spécial d'astreinte et d'actions spécifiques pour permettre de faire face à ces phénomènes hivernaux pendant 17 semaines.

Objectif

Eviter la paralysie du département en assurant la continuité des activités, sur le plan social et économique, et en privilégiant les déplacements des services d'urgence. Les routes traitées en priorité sont les axes principaux.

Le service hivernal doit permettre de résoudre des difficultés de circulation dans des délais raisonnables et dans les situations d'intempéries les plus courantes. Des priorités et des niveaux d'intervention en fonction de la hiérarchie du réseau et des besoins sont néanmoins définis.

1 100 km d'axes prioritaires

Sur les 4 275 km du réseau routier départemental, du milieu rural à faible trafic aux voies urbaines à forte circulation, près de 1 100 km d'axes à forts trafics reliant les principaux pôles administratifs et économiques sont traités en priorité.

Les agents des Routes au service des Sarthois

10 patrouilleurs et 35 équipes opérationnelles sont placés, par roulement, sous astreintes. Des Responsables d'Intervention surveillent et inspectent un réseau défini. Ils observent et procèdent à des mesures physiques de l'état de la chaussée et décident, le cas échéant, du déclenchement des équipes d'intervention.

40 saleuses réparties au Parc Départemental et dans les centres d'exploitation assurent le traitement des chaussées. De plus 5 tracteurs équipés de lames asont affectés au désenclavement des agglomérations sur décision expresse du Département. 1 200 tonnes de sel sont utilisées pour un hiver courant.

La sécurité primordiale pour l'ensemble des usagers