Groupe de la Majorité Départementale - Droite, Centre et Indépendants

Tribune février - mars 2021

Depuis 6 ans, nous avons fait de l’investissement pour la Sarthe notre priorité. Cette année, nous réaffirmons avec conviction cette politique ambitieuse en votant plus de 111M€ d’investissements supplémentaires. Autant de chantiers pour les entreprises locales, autant d’heures d’insertion pour favoriser le retour à l’emploi, autant d’infrastructures pour développer l’attractivité de la Sarthe.

Ce programme pluriannuel d’investissements utiles est le fruit d’une gestion exemplaire de la collectivité. Un savoir-faire en matière de gestion, d’anticipation, permettant une vision efficiente. Pour illustrer ce propos, il suffit de regarder le « taux de réalisation ». C’est une photographie exacte de ce qui a été fait. En 2019, pour le Conseil départemental de la Sarthe, celui-ci s’élevait à 95,6%. Pour simplifier : on fait ce qu’on dit ! L’investissement, pour le Département, n’a rien d’un effet d’annonce. La collectivité aura injecté plus de 600M€ dans l’économie locale en 6 ans. À titre de comparaison - à budgets équivalents, sur la même période - la Ville du Mans et la Communauté urbaine ont investi 325 M€.

On connaîtra l’impact de la crise de la Covid-19 et le report des chantiers pendant la crise à la clôture du compte administratif. Notre budget a été bâti de façon sincère et véritable. Nos compétences de gestionnaire ont d’ailleurs été saluées par la minorité départementale, à l’occasion de la dernière assemblée plénière ! Concrètement cet investissement se traduit en Sarthe au quotidien. Les Sarthois y ont accès tous les jours, tant les compétences du Conseil départemental sont variées. Les routes, les collèges, la fibre optique sont souvent citées, mais l’investissement c’est aussi l’enfouissement des réseaux, l’environnement, l’agriculture et le développement durable, la culture et le tourisme, le logement et la transition énergétique… La commande publique est un levier concret au service du dynamisme économique de proximité et de l’emploi local, que la collectivité actionne chaque jour.

En soutenant les collectivités avec la création d’un fonds territorial de relance, le Conseil départemental incite d’ailleurs les communes et les Communautés de communes à faire de même. Plus de 300 communes ont pris contact avec le Département pour constituer leurs dossiers et lancer des investissements représentant une manne de chantiers pour les artisans sarthois ! Un des premiers investisseurs du territoire donc, mais aussi un des premiers employeurs, car le Département, c’est 2 300 agents et un accompagnement pour plus de 5 000 salariés dans les établissements médico-sociaux (enfance, PA, PH). C’est également un des premiers soutiens à la consommation des ménages au travers des allocations de solidarité. 

Développer l’attractivité de la Sarthe, soutenir l’emploi local et le pouvoir d’achat. L’investissement est soutenu par une politique volontariste en matière d’emploi et d’insertion professionnelle et guidé par un esprit d’initiative et d’innovation. Délégation de l’aide à l’immobilier d’entreprises, partenariats avec les chambres consulaires, mise en place de l’Établissement Public Foncier, le Conseil départemental invite les autres partenaires économiques du territoire à faire preuve d’inventivité et de combativité pour préserver le tissu économique local. Ensemble, pour l’avenir de la Sarthe. 

Les propos contenus dans les articles d’expression des groupes d’élus n’engagent pas la responsabilité du directeur de publication.