Elus de Gauche et Républicains

Tribune février - mars 2021

Les 28 et 29 janvier, le Conseil départemental a voté son budget 2021 dans ce contexte de pandémie de Covid-19. Nous en sommes certains, les réponses les plus adaptées à la pandémie sont sur le plan local, dans la proximité, là où les élus connaissent le mieux les territoires et les besoins des populations. 

Comme lors des budgets précédents, notre ambition a été de faire avancer le débat, d’apporter notre contribution afin de faire évoluer la politique de la majorité départementale.

C’est ce que nous avons fait dans le domaine de l’insertion, où l’alpha de la politique départementale semblait être la chasse aux fraudeurs RSA, nous avons poussé pour la mise en place d’un plan départemental d’insertion ambitieux. Il en a été de même pour la protection des mineurs, que cela soit par une prise en charge plus adaptée qu’elle ne l’était au foyer de l’enfance, ou encore l’accompagnement des Mineurs Étrangers Isolés. 

Lors du vote de ce budget 2021, notre groupe a insisté sur les enjeux qui nous semblent essentiels, et pour lesquels le Conseil départemental doit mieux faire :
- Un soutien financier renforcé à la jeunesse et à l’université ; 
- Un effort supplémentaire sur l’apprentissage, l’insertion et la lutte contre le chômage des jeunes ;
- La solidarité et la lutte contre la précarité, à l’heure actuelle la priorité est d’instaurer un véritable bouclier social pour les Sarthois ;
- Une aide renforcée pour les associations culturelles et évènementielles ;
- Un investissement plus important en matière de transition énergétique, logement, environnement et mobilités.

Nous sommes au service des Sarthoises et des Sarthois. Nous avons été élus pour répondre à vos besoins, pour préparer l’avenir de notre département, le rendre attractif, en faire un département où il fait bon vivre.

Les propos contenus dans les articles d’expression des groupes d’élus n’engagent pas la responsabilité du directeur de publication.