Budget 2021 : les grandes priorités

Les débats autour du budget 2021 du Conseil départemental de la Sarthe se sont poursuivis à l’Abbaye Royale de l’Épau avec l’examen des rapports budgétaires en session plénière.
Budget 2021 : les grandes priorités

Un budget maîtrisé et en hausse, 111 M€ d’investissements structurants : le Conseil départemental a bâti un budget 2021 responsable, solidaire et inventif pour répondre aux besoins immédiats des Sarthois !

L’accent est mis sur plusieurs grandes priorités.

INVESTISSEMENT ET EMPLOI

En investissant massivement, le Département donne de l’activité aux entreprises de BTP à travers ses différents chantiers (routes, collèges bâtiments, logement, réseaux, numérique). Avec son fonds territorial de relance de 12 M€, le Département incite les communes et les Communautés de communes à en faire de même.

Le Département dynamise l’économie mais aussi l’emploi grâce aux clauses sociales dans ses marchés publics, à sa nouvelle politique d’accompagnement des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), au soutien à certaines professions sous tension (services d’aides à domicile), et à sa politique de recrutement.

En demandant la délégation de l’aide à l’immobilier d’entreprises, en nouant des partenariats avec les chambres consulaires, en proposant des solutions innovantes d’investissement par le biais de l’Établissement Public Foncier Local Mayenne-Sarthe, le Conseil départemental invite les autres partenaires économiques du territoire à faire preuve d’inventivité et de combativité pour préserver le tissu économique local.

SOLIDARITÉ ET JEUNESSE

Au quotidien, le Département se met au service des plus fragiles. Cette année, les besoins en matière de solidarité sont en hausse, notamment dans le domaine de l’insertion (+15,4M€ pour le RSA). Précarisée par la crise sanitaire, la jeunesse est au cœur des nouvelles actions du Département : aide exceptionnelle aux étudiants en situation de grande précarité, lutte contre la précarité menstruelle. La jeunesse et la solidarité, c’est également la vie culturelle, sportive et associative de la Sarthe, que le Département soutient au quotidien.

TERRITOIRES ET TOURISME

Porte d’entrée unique pour les communes et Communautés de communes désirant bénéficier d’accompagnement dans leurs projets d’aménagement du territoire, SARTerritoires regroupe les services du Département et différentes agences « satellites » (Sarthe Habitat, Sarthe Numérique, SATESE, CAUE, etc.) afin de proposer une réponse cohérente aux besoins d’ingénierie des collectivités.

Le tourisme et la culture sont des priorités du Département, mobilisé pour l’attractivité de la Sarthe. La démarche de labellisation Sarthe Musées mêle ces deux domaines en valorisant les musées ruraux.

Tourisme et territoires encore avec l’avancée du chantier des voies vertes, le plan vélo 2021-2026 (intégrant la création de nouvelles pistes cyclables), ou encore la mise à jour du schéma de la signalétique touristique routière : tous des projets orchestrés par le Département, au service de toute la Sarthe !

 

NUMÉRIQUE ET ENVIRONNEMENT

Alors que sa politique visionnaire en matière de Très Haut Débit a fait de la Sarthe le 1er département des Pays de la Loire pour le déploiement du réseau de fibre optique, le Département prend encore une fois les devants en interrogeant les nouvelles pratiques du numérique, afin de ne laisser aucun Sarthois de côté. De nouveaux tiers-lieux seront créés et des conseillers numériques seront embauchés pour faciliter l'apprentissage de ces usages. 

Le développement durable est également au cœur des priorités du Conseil départemental : protection de nouveaux Espaces Naturels Sensibles (ENS), plantation de 10 000 arbres sur les délaissés routiers, soutien au projet de Géoparc Unesco dans le Parc Naturel Régional Normandie-Maine ou encore soutien aux projets innovants et durable (paille en seigle, méthanisation).

L’un des axes forts de la politique départementale est le maintien du bocage. En 2021, la collectivité accélèrera sur la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la ressource en eau. Au programme : l’aide à la construction de logements sociaux à énergie positive, le déploiement des plateformes territoriales de rénovation énergétique ou encore le Plan barrages pour la continuité écologique.

 

MOBILITÉS ET RURALITÉ

L’attractivité de la Sarthe, c’est une agriculture dynamique et innovante, une biodiversité préservée et un environnement connecté, grâce au Très Haut Débit et les usages que cela implique (télétravail, coworking, télémédecine). Ces atouts sont une réponse aux besoins d’espace et de ruralité des Franciliens souhaitant quitter Paris et « se lancer en Sarthe » !

L’aspiration des Français aux mobilités douces trouve également une réponse en Sarthe avec le Fonds mobilité de 9 M€ mis en place cette année par le Département. Voies vertes, aides à la voirie départementale, aménagement des espaces publics, plan vélo, projet de Halte TER à l’Hôpital du Mans, transport des élèves handicapés sont autant de moyens innovants pour le développement des nouveaux modes de déplacement. Qu’il s’agisse de bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques ou de la mise en œuvre du forfait mobilités durables, la collectivité départementale répond dès aujourd’hui aux questions de demain.

EXAMEN DES RAPPORTS

L’examen des rapports a démarré avec le Développement numérique et Réseaux électriques (24,3 M€), commission présidée par Martine Crnkovic. 

Les débats se sont poursuivis avec l’examen des rapports de la commission Aménagement des territoires, Agriculture et Développement durable (12,2 M€), présidée par François Boussard, de la commission Infrastructures routières (40 M€), présidée par Frédéric Beauchef, de la commission Attractivité du Département : Culture, Sport, Tourisme et Enseignement supérieur (17,2 M€), présidée par Véronique Rivron, et de la commission Finances, Ressources et Administration générale (156,6 M€), présidée par Fabien Lorne.

À elles 5, ces commissions mobilisent 250,3 M€.

UN VŒU POUR LE MAINTIEN D’UNE ÉDUCATION DE QUALITÉ SUR TOUT LE TERRITOIRE

Le Département interpelle le ministère de l’Éducation nationale au sujet des annonces de suppressions de postes et de fermetures de classes actuellement envisagées dans le cadre de la préparation de la nouvelle carte scolaire.

Ce vœu a été adopté à l'unanimité par les conseillers départementaux.

UN VŒU EN FAVEUR DE LA BIODIVERSITÉ

Les élus ont adopté à l'unanimité un vœu en faveur de la biodiversité dans les Espaces Naturels Sensibles. Il s’agit d’une motion portée par l’Assemblée des Départements de France, interpellant l’État sur le rôle central que souhaitent occuper les Conseils départementaux en matière de biodiversité.

Le budget 2021 en vidéo