Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme

Projet médical ambitieux mené par le centre Jean Bernard, la clinique Victor Hugo et l’Hôpital du Mans, le chantier du centre de cancérologie de la Sarthe avance à grand pas, avec le soutien du Conseil départemental.
Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme

Dans un grand barnum surplombant le chantier du futur 5ème centre national de cancérologie, la 1ère pierre, posée ce jeudi 1er octobre, avait pris la forme de 3 magnolias, offerts par des particuliers. Des arbustes robustes pour un projet médical ambitieux, fondamental pour la santé des Sarthois et l’attractivité du territoire. 

« 84 % des Français estiment que la lutte contre le cancer doit être une priorité nationale », a rappelé Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental. « Le Département est très attaché à ce projet innovant et structurant pour le territoire et la santé des Sarthois. »

Lancé en 2016 par la clinique Victor Hugo, le centre Jean Bernard et l’Hôpital du Mans, ce futur centre de cancérologie se situera rue de Degré, au Mans, en face du pôle Femme Mère Enfant. « Ce projet ambitieux émane de la volonté des praticiens des établissements de développer un centre d’excellence pour la prise en charge des cancers, la nécessité de relocaliser les activités du Centre Jean Bernard et de la Clinique Victor Hugo et la volonté partagée de travailler ensemble autour d’un projet au service de la santé des Sarthois », ont rappelé les Docteurs Cédrik Lafond et Yoann Pointreau, oncologues radiothérapeutes du centre Jean Bernard et médecins dirigeants du groupe ILC.

PLATEAU TECHNIQUE D’EXCELLENCE

Ce centre d’excellence pour la prise en charge des cancers permettra de faciliter le parcours des patients, de développer un plateau technique de pointe et de promouvoir la recherche clinique. La 1ère pierre posée ce 1er octobre en présence de Dominique Le Mèner, Christelle Morançais, présidente du Conseil régional, Stéphane Le Foll, maire du Mans, Patrick Dallennes, Préfet, et Stephan Domingo, directeur de la délégation territoriale de l'ARS, n’est qu’une étape dans un calendrier chargé. Dès septembre 2022, les premiers patients seront accueillis dans le bâtiment « Plateaux techniques » et mi-2023, le bâtiment « Oncologie, hématologie et services associés » sera opérationnel.

« Trois entités, deux bâtiments mais une seule structure et un seul accueil pour les patients », a rappelé le Dr Yoann Pointreau. Le bâtiment « plateaux techniques » regroupera la radiothérapie et les consultations du centre Jean Bernard ; le service de médecine nucléaire commun au centre Jean Bernard et à l’Hôpital ; le plateau d’imagerie de Maine Image Santé ; le centre de prélèvement de Laborizon et les espaces dédiés aux partenaires associatifs.

Avec ses équipements de haute technologie, le centre de cancérologie contribuera à l’excellence du plateau technique de la Sarthe : 1 Cyberknife, 4 accélérateurs de dernières générations, 4 gamma caméras (caméras à scintillations) et 2 TEP scanner (tomographie par émission de positons).

Quant au bâtiment « Oncologie, hématologie et services associés », il comprendra les unités d’hospitalisations complète et de jour de l’Hôpital et de la clinique Victor Hugo ; les consultations de l’Hôpital ; les soins de support ; une pharmacie à usage intérieur et les locaux administratifs de la clinique Victor Hugo.

la pose de la première pierre en images

Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme
Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme
Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme
Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme
Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme
Le centre de cancérologie de la Sarthe prend forme