Cancérologie : la Sarthe futur pôle d’excellence

En 2022, Le Mans accueillera un centre de cancérologie qui placera la Sarthe dans le top 2 régional et le top 5 national dans ce domaine.
Futur centre de cancérologie de la Sarthe

Lancé en 2016 et soutenu par le Conseil départemental, le projet du centre de cancérologie de la Sarthe vient de vivre une nouvelle étape. Le permis de construire pour la 1ère phase du chantier a été déposé et, vendredi 4 octobre, devant de nombreux partenaires, dont Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental, Stéphane Le Foll, maire du Mans et président du Conseil de surveillance de l’Hôpital, et Jean-Jacques Coiplet, directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS), le projet a été présenté à la presse.

Porté par la clinique Victor Hugo, le centre Jean Bernard et l’Hôpital du Mans, ce futur centre de cancérologie se situera rue de Degré, au Mans, en face du pôle Femme Mère Enfant. « Quand le projet sera livré, en 2022, ce sera le 2ème centre régional et le 5ème centre national », a souligné Jean-Jacques Coiplet, directeur de l’ARS. Il accueillera notamment le Cyberknife, technologie médicale de pointe dans lequel le Département, la Région et la Ville ont investi chacun 1 M€.

DEUX BÂTIMENTS, UNE SEULE STRUCTURE

Le chantier du centre de cancérologie s’articulera en 2 temps. Le 1er, qui s'achèvera fin 2021, sera dédié au volet « plateaux techniques », avec la radiothérapie et les consultations du centre Jean Bernard ; le service de médecine nucléaire commun au centre Jean Bernard et à l’Hôpital ; le plateau d’imagerie de Maine Image Santé ; le centre de prélèvement de Laborizon et les espaces dédiés aux partenaires associatifs.

La seconde opération, dite « Hospitalisations », démarrera au 4ème trimestre 2020 et concernera les unités d’hospitalisations complète et de jour de l’Hôpital et de la clinique Victor Hugo ; les consultations de l’Hôpital ; les soins de support ; une pharmacie à usage intérieur et les locaux administratifs de la clinique Victor Hugo.

« Trois entités, deux bâtiments mais une seule structure et un seul accueil pour les patients », a souligné Frédéric Gibaud, directeur adjoint du Centre hospitalier.

Le projet de centre de cancérologie en chiffres

Le calendrier du projet

Présentation du futur centre de cancérologie de la Sarthe

Présentation du futur centre de cancérologie de la Sarthe
Présentation du futur centre de cancérologie de la Sarthe
Présentation du futur centre de cancérologie de la Sarthe
Présentation du futur centre de cancérologie de la Sarthe
Présentation du futur centre de cancérologie de la Sarthe
Présentation du futur centre de cancérologie de la Sarthe