Le « Bon Samaritain » arrive en Sarthe

Dispositif de secours citoyen destiné à venir plus rapidement en aide aux victimes d’arrêts cardiaques, le Bon Samaritain est désormais déployé en Sarthe, avec l’appui des sapeurs-pompiers du SDIS 72.
Démonstration de l'application « Le Bon Samaritain »

Mardi 20 octobre, en présence de Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental et du Service Départemental d’Incendie et de Secours, Patrick Dallennes, Préfet, le dispositif de secours via application mobile « Bon Samaritain » a été présenté à l’occasion de son déploiement en Sarthe.

Toute personne majeure formée aux gestes de premiers secours (justificatif obligatoire) peut s’inscrire sur l’application gratuite « Staying Alive » et rejoindre le réseau de citoyens sauveteurs du Bon Samaritain. Lorsque le Centre de Traitement de l’Alerte (CTA) du SDIS, à Coulaines, reçoit un appel pour un arrêt cardiaque, il active ce dispositif afin d’engager un citoyen sauveteur en fonction de sa localisation. Il peut ensuite se rendre le plus rapidement possible auprès de la victime en arrêt cardio-respiratoire pour dispenser les premiers gestes de réanimation et/ou apporter un défibrillateur.

« CHAQUE MINUTE COMPTE »

Mais pourquoi ce dispositif ? « Parce que chaque minute compte lors de la prise en charge d’une victime en arrêt cardiaque », répond Laurent Istria, responsable du développement du Bon Samaritain en France. « L’arrêt cardiaque touche 50 000 personnes par an en France. La rapidité de l’intervention ainsi que les gestes de premiers secours sont des éléments clés de la survie. Le taux moyen de survie est bas (7,5 %), il est donc essentiel de mettre en œuvre une chaîne de survie avant l’arrivée des secours. »

« Les missions de secours aux personnes représentent 78 % de notre activité  globale », précise le colonel Christophe Burbaud, directeur du SDIS. « Les arrêts cardio-respiratoires touchent annuellement près de 450 personnes en Sarthe. C’est pourquoi le SDIS souhaite se doter de ce dispositif de secours citoyen, qui a déjà sauvé de nombreuses vies dans plus de 50 départements ainsi qu’à Paris, afin de venir plus rapidement en aide aux Sarthois. »
La mise en œuvre de ce dispositif s’est traduite par la signature d’une convention entre le SDIS et le Fonds pour le développement du Bon Samaritain. 

« Les élus du Conseil départemental sont très présents au sein du Conseil d’administration du SDIS et sont très sensibles à ces innovations, à l’image du dispositif de vidéo-détection des feux de forêt », a rappelé Dominique Le Mèner. « Là, on est sur du secours à la personne, ce qui est évidemment aussi important. Plus on agit rapidement, plus on « limite la casse » et c’est un objectif que nous partageons tous ! »

Adopter les bons gestes pour sauver des vies

Le lancement du bon samaritain

Le « Bon Samaritain » arrive en Sarthe
Le « Bon Samaritain » arrive en Sarthe
Le « Bon Samaritain » arrive en Sarthe
Le « Bon Samaritain » arrive en Sarthe
Le « Bon Samaritain » arrive en Sarthe
Le « Bon Samaritain » arrive en Sarthe