Un futur doré pour le château du Haut-Buisson

Le château du Haut-Buisson, à Cherré-Au, ancienne propriété de la princesse Alice de Monaco, va faire l’objet d’une importante restauration, financée en partie par le Loto du Patrimoine.
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson

« J’ai eu plusieurs invitations pour ces Journées Européennes du Patrimoine. J’ai décidé de venir ici ! » Stéphane Bern est un grand admirateur du château du Haut-Buisson, à Cherré-Au. L’édifice, bâti au XIXème siècle par un descendant du duc de Richelieu, a appartenu à Alice Heine, épouse en secondes noces du prince Albert Ier de Monaco.

Après le décès de la princesse Alice, en 1925, puis de son fils, le château est légué à la Sorbonne pour que le domaine soit exploité par le département de biologie végétale. Progressivement laissé à l’abandon, il a été racheté par la commune de Cherré en 2009, 1ère étape du sauvetage du Haut-Buisson.

Près de 10 ans plus tard, en février 2019. Stéphane Bern, de passage à la rotonde de Montabon, avait confié son coup de cœur pour le château de la princesse Alice. « C’est une maison qui a historiquement son importance, j’étais convaincu qu’il fallait le restaurer. Je suis ravi que les collectivités aient pour ambition d’en faire un lieu de mémoire en hommage à Alice, une femme exceptionnelle. »
 

UN SOUTIEN DE LA FAMILLE GRIMALDI

C’est ainsi que la Mission Patrimoine Stéphane Bern, dans le cadre du Loto du Patrimoine de la Française des Jeux, a remis au maire de Cherré-Au un chèque de 290 000 €, en présence de Jean-Carles Grelier et Marie-Thérèse Leroux, conseillers départementaux du canton, Véronique Cantin, vice-présidente du Conseil départemental représentant le sénateur De Nicolaÿ, Thierry Cozic, sénateur, et Didier Reveau, maire de La Ferté-Bernard et conseiller régional.

La commune de Cherré-Au est accompagnée dans ce projet par l’État (139 500 €), la Région (75 000 €) et, bien sûr, le Conseil départemental, acteur majeur du patrimoine en Sarthe, qui a octroyé à ce projet 49 734 € dans le cadre du plan de relance.

« Nous souhaitons faire de ce château un lieu culturel et patrimonial, ouvert au public, consacré à Alice et qui pourrait également accueillir des artistes en résidence », a précisé Jannick Niel, le maire de Cherré-Au. « Alice, c’était la ministre de la Culture d’Albert Ier », a rappelé Stéphane Bern. L’animateur, qui a tourné récemment une émission Secrets d’Histoire au Haut-Buisson,  a obtenu l’engagement d’Albert II de Monaco de financer une partie de la restauration du château, lui offrant un futur doré ! Il est possible de contribuer à ce projet en faisant un don.

RETOUR EN IMAGES

Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson
Un futur doré pour le château du Haut-Buisson