À Mulsanne, les sentinelles veillent sur la forêt

La commune de Mulsanne a lancé, avec le soutien du Conseil départemental et du SDIS, un dispositif citoyen et novateur destiné à lutter contre les incendies de forêt : les Sentinelles de la forêt. Cette initiative a vocation à être étendue dans toute la Sarthe !
À Mulsanne, les sentinelles veillent sur la forêt

Un œil vert cerné de sapins sur fond jaune. Accompagnée du traditionnel panneau « Attention au feu », cette signalétique va désormais faire partie du quotidien des habitants de la commune très boisée de Mulsanne. Créé à l’initiative du conseil municipal des jeunes, le dispositif des « Sentinelles de la forêt » est « une adaptation aux feux de forêt des Voisins vigilants », résume le colonel Christophe Burbaud, directeur du SDIS.

Ils sont pour l’instant une vingtaine d’habitants de Mulsanne à avoir rejoint le réseau des « Sentinelles de la forêt ». Leur mission : donner l’alerte aux sapeurs-pompiers ou à la gendarmerie lorsqu’ils sont témoins de comportements dangereux et/ou susceptibles de déclencher un incendie de forêt.

Si cette initiative est née à Mulsanne, ce n’est pas par hasard. En juillet 2015, près de 105 hectares de résineux étaient partis en fumée sur les communes de Mulsanne, Teloché et Ruaudin. Un incendie d’une telle ampleur que la fumée était visible à 50 km à la ronde.

Être vigilant, être responsable

Le réchauffement climatique et le très grand nombre de forêts que compte la Sarthe (117 000 hectares boisés, soit 19 % de la superficie départementale, dont 1 tiers de résineux) obligent chaque Sarthois, chaque promeneur, chaque touriste à la vigilance. « La Sarthe est exposée à un risque élevé de feu de forêt », a rappelé Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental et du SDIS, lors du lancement des Sentinelles de la forêt, mercredi 26 mai, en présence de Jean-Yves Lecoq, maire de Mulsanne, Jean-Bernard Iché, chef de cabinet du Préfet, le lieutenant-colonel Ignatovitch, commandant en second de la gendarmerie de la Sarthe, la députée Pascale Fontenel-Personne et plusieurs élus locaux et départementaux.

« Les panneaux « Sentinelles de la forêt » sont financés à 50 % par la commune et à 50 % par le Conseil départemental. Cette initiative, unique en France, a vocation à être généralisée dans les communes sarthoises qui le souhaitent et qui sont exposées au risque de feux de forêts », a poursuivi Dominique Le Mèner. « Nous devons être tous vigilants et éviter les comportements à risque comme jeter son mégot dans la nature, faire des barbecues à proximité d’un massif forestier ou brûler des déchets verts, et ce à tout moment de l’année ! »

lancement des sentinelles de la forêt

À Mulsanne, les sentinelles veillent sur la forêt
À Mulsanne, les sentinelles veillent sur la forêt
À Mulsanne, les sentinelles veillent sur la forêt