Manon Morançais : « La santé de tous, c’est le plus important »

La championne du monde de tumbling et membre du Club Élite Sarthe Manon Morançais raconte son quotidien en confinement et sa saison tronquée.

Manon, comment se passe votre confinement ?

Je suis chez mes parents, au Mans, avec mon petit frère de 4 ans. C’est moi qui m’occupe de lui puisque mes parents travaillent tous les deux à l’hôpital. Tous les jours, je reçois un programme de notre coach à Acro Sarthe. Cela inclut du cardio, de la musculation des jambes, des bras. On essaye aussi de faire quelques saltos pour garder la tête en bas ! Côté cours (elle est en 1ère année de licence de STAPS), les profs nous ont envoyé quelques documents au début mais on n’a plus trop de nouvelles !

Vous n’aviez jamais été aussi longtemps écartée des gymnases ?

Non, même l’été, on n’arrête le tumbling que pendant 2 semaines. Et cela prend du temps pour retrouver son niveau. Ça fait bizarre de ne pas s’entraîner. Lorsqu’on pourra reprendre l’entraînement, on sera obligé de tout revoir depuis le début. Les enchaînements et les acrobaties, on les a dans notre tête mais on a perdu la musculature pour les exécuter sans se blesser.

 

 

Quel regard portez-vous sur cet arrêt forcé ?

S’entraîner, ce n’est pas la priorité. Il vaut mieux penser à la santé de tous, c’est le plus important. Grâce aux réseaux sociaux, au téléphone, on se parle tous les jours avec les autres membres du groupe d’entraînement. Lilian Girondeau, du Club Élite Sarthe, prend également régulièrement de nos nouvelles.

Quel impact a le Covid-19 sur votre saison ?

Les sélections pour les championnats d’Europe ont été annulées. Ces championnats auront probablement lieu entre septembre et décembre. Cette situation a également provoqué le report des Jeux mondiaux, qui regroupent les disciplines qui ne sont pas olympiques. La prochaine édition qui devait se tenir en 2021 aura lieu l’année suivante (du 7 au 17 juillet 2022, à Birmingham, aux États-Unis) Je rêve d’y être, même s’il n’y aura qu’une Française qualifiée. On verra ! Il y a encore beaucoup d’inconnues.

MANON MORANÇAIS EN BREF

LE TUMBLING, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le tumbling, c’est « une piste de 25 m où doit enchaîner 8 acrobaties avec le plus de difficulté et la plus belle réalisation possible », résume Manon Morançais. La Mancelle a découvert cette discipline par l’intermédiaire de parents d’amis gymnastes. « J’avais un bon niveau en gym », se souvient Manon. « Mais j’en avais un peu marre des 4 agrès ! »