La Sarthe prépare son retour à 90 km/h cet été !

La commission permanente du Conseil départemental, réunie le 6 mars à l’Abbaye Royale de l’Épau, a adopté le retour aux 90 km/h sur les routes sarthoises avec un objectif d’application dès le 1er juillet 2020.
La Sarthe prépare son retour à 90 km/h cet été !

Lorsqu’en 2018, le Gouvernement a décidé d’abaisser autoritairement la vitesse sur l’ensemble du réseau routier départemental, Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental, avait proposé d’instaurer cette limitation au cas par cas en fonction des caractéristiques des chaussées. Force est de constater que le Gouvernement a pris acte de cette proposition, et c’est dans ce sens que la commission permanente du Conseil départemental, réunie le 6 mars à l’Abbaye Royale de l’Épau, a adopté le retour aux 90 km/h sur les routes sarthoises avec un objectif d’application dès le 1er juillet 2020.

Promulguée le 26 décembre 2019, la Loi d’orientation des mobilités (LOM) donne aux Départements la possibilité de remettre une limitation de vitesse à 90 km/h sur certaines routes départementales.

Le Conseil départemental de la Sarthe est favorable au relèvement de la Vitesse Moyenne Autorisée (VMA), avec pour objectif de : « réduire le temps de parcours entre les principales villes périphériques du Département et l’agglomération mancelle, centrale en termes d’aménagement du territoire, afin de ne pas pénaliser les territoires ruraux. Cet objectif doit être mis en œuvre de manière cohérente avec des sections homogènes en termes de VMA et suffisamment longues pour être crédibles ».

865 km de routes départementales concernées

Un retour aux 90 km/h est donc prévu sur les routes bidirectionnelles, dépourvues de séparateur central et hors sections avec deux voies dans le même sens de circulation, sur les réseaux  1A et 1A+. Cela correspond pour partie aux anciennes routes nationales (La Ferté-Bernard-La Flèche, Le-Mans-Alençon, Le Mans-Laval, Le Mans-Tours…), à l’exception de la RD 147 Nord (dont la section hors agglomération n’est que de 50 mètres) ainsi que la RD 357 Est, entre le giratoire dit d’Auvours (Yvré-l’Évêque) et la limite avec le Loir-et-Cher. Cette dernière est dans l’attente d’aménagements de créneaux de dépassement, inscrits au schéma routier pour améliorer la fluidité de la circulation : le passage aux 90 km/h sur cette section de route est à reporter à une date ultérieure. Au total, il s’agirait pour l’instant de 865 km de routes départementales concernées.

La décision de repasser à 90km/h sera prise par le Président du Conseil départemental sous la forme d’arrêtés motivés, après l’avis de la commission préfectorale et départementale de la sécurité routière. L’objectif étant d’être opérationnel pour un retour à 90km/h sur les routes concernées à l’été 2020.