Au service des territoires, investir pour construire l’avenir

Les conseillers départementaux, réunis à l’Abbaye Royale de l’Épau, ont voté le compte administratif 2020 et le budget supplémentaire pour 2021. Dominique Le Mèner a annoncé la mise en place d’un nouveau plan d’investissements au service des territoires.
Image d'illustration Dominique Le Mèner au budget supplémentaire 2021

Fonds de relance : 7,5 M€ engagés en un an

L’an dernier, lors du budget supplémentaire pour 2020, un plan de relance était voté pour sortir au plus vite de la crise, après le premier confinement, et impulser une nouvelle dynamique économique indispensable à la reprise. Les conseillers départementaux l’avaient voulu efficient, rapide à mettre en place et surtout utile à tous les Sarthois.

Un an après, l’intégralité des communes et intercommunalités sarthoises ont pris contact avec le Département. 95 % d’entre elles ont défini leurs projets : rénovation d’un commerce multiservices, création d’une nouvelle aire de jeux, extension d’une maison de santé, remise aux normes d’un stade… Et 65% de ces collectivités ont déjà bénéficié financièrement du fonds de relance, soit un engagement financier de 7,5 M€ en un an pour le Département. « Forts de cette adhésion totale à notre proposition, nous mettrons très rapidement en place un nouveau plan d’investissements durables et structurants au service de la Sarthe et de ses territoires », a annoncé le Président du Conseil départemental, Dominique Le Mèner.

Compte administratif : la gestion exemplaire du Département en matière de finances

Présenté par Régis Vallienne, nouveau président de la commission Ressources humaines, finances et administration générale, le compte administratif 2020 est une véritable photographie des recettes et dépenses de la collectivité, et représentatif de sa gestion exemplaire. Les taux de réalisation de la section de fonctionnement approchent cette année encore les 100 %, malgré l’imprévisibilité de l’année passée. Les dépenses de fonctionnement s’élèvent ainsi à 481,9 M€ en 2020, soit + 13 M€ (après + 1,1 %, + 5,0 M€ en 2019). Ces nouvelles dépenses sont bien évidemment liées à la mise en œuvre des plans de soutien et de relance, ainsi qu’aux dispositions sanitaires mises en œuvre pour contribuer à freiner l’épidémie et aux premières conséquences en termes de besoins sociaux, RSA notamment.

La collectivité a ainsi su adapter ses dépenses aux impératifs inhérents à la gestion de la crise Covid. Réajustées tout au long de l’année, les dépenses de la collectivité ont ainsi répondu aux besoins de la population en matière de solidarité et de relance économique. « Notre savoir-faire en matière de gestion des comptes publics a été décisif pour agir avec responsabilité, optimisme et pragmatisme », souligne Dominique Le Mèner. La fiscalité indirecte dynamique a permis d’absorber une partie de la hausse des dépenses de solidarité. L’impact de la crise sanitaire est donc estimé à une charge nette de 12 M€.

En regard, les réalisations en matière d’investissement sont en baisse. Arrêt total des chantiers au printemps 2020, report de certains chantiers (collèges et électrification), le taux de réalisation en matière d’investissement s’élève à 71,7 %, un taux honorable eu égard au contexte particulier de 2020.

Investir pour construire l’avenir

« Investir, c’est construire l’avenir. Nous avons investi 100 M€ par an ces six dernières années. Investir, c’est faire preuve d’ambition, d’esprit d’initiative et de responsabilité en donnant à la Sarthe les meilleures infrastructures pour son développement. » Ainsi, le dernier Nœud de Raccordement Optique a été posé ces derniers jours à Auvers-le-Hamon, marquant la fin de la construction du réseau Très Haut Débit de la Sarthe. Vient maintenant la finalisation du déploiement des 17 000 km de fibre et l’acculturation des Sarthois en matière d’usages numériques avec les 30 conseillers numériques recrutés par le Département.

Les ajustements de ce budget supplémentaire se portent ainsi au service de l’investissement avec une légère hausse des dépenses d’investissement qui s’élèveront donc à 114 M€ pour 2021. Création d’un internat d’excellence à Saint-Calais à la demande l’Académie de Nantes, aménagement paysager et agrandissement du parc Victor Hugo au Mans, ou encore mise en place du plan « Carbocage », une aide aux agriculteurs qui plantent et gèrent des haies sur leurs exploitations, autant de projets durables et citoyens pour préserver la qualité de vie des Sarthois et construire l’avenir au quotidien.

« Notre rôle est de développer l’attractivité de notre département », réaffirme le Président du Conseil départemental.

Agir avec pragmatisme et sérieux

Les nouvelles actions de cette mandature sont définies dans le Projet Stratégique 2021-2030, autour de 10 enjeux liés à la solidarité, la jeunesse, aux infrastructures, aux territoires et à l’environnement. Certaines sont déjà mises en œuvre :

 

Image d'illustration des élus en session pour le budget supplémentaire 2021