Deux légendes du sport sarthois en finale des Jeux Olympiques

En attendant la demi-finale des filles (avec Alexia Chartereau et Iliana Rupert), les basketteurs français emmenés par Nicolas Batum et coachés par Vincent Collet, se sont qualifiés pour la finale des Jeux Olympiques.
À g., Nicolas Batum à Tokyo (©FIBA) ; à d., Batum au MSB (©Archives CD72)

Son contre sur Klemen Prepelič à 2 secondes de la fin de cette demi-finale olympique est déjà entré dans l’histoire du basket français. Nicolas Batum, capitaine des Bleus et formé au MSB, va connaître sa 1ère finale olympique après la victoire de l’équipe de France contre la Slovénie (90-89).

Alors que 3 sportives sarthoises – Alexia Chartereau, Iliana Rupert (basket) et Leïla Heurtault (karaté) – sont toujours en lice pour une médaille olympique, l’épopée du basket français à Tokyo se joue avec 2 légendes du sport sarthois : Vincent Collet, champion de France comme joueur avec le SCM et comme coach avec le MSB, entraîneur des Bleus depuis 2009, et Nicolas Batum, joueur du MSB de 2005 à 2008. Petr Cornelie, lui aussi passé par le MSB (2013-2017) fait également partie de cette équipe de France déjà assurée d’une médaille olympique.

 

 

Les « années MSB » de Nicolas Batum et Vincent Collet

Vincent Collet au MSB © Archives CD72
Nicolas Batum au MSB © Archives CD72

Formé au MSB après avoir découvert le basket sur les parquets calvadosiens (à Pont-l’Évêque puis à Caen), l’ailier français a étudié au lycée Sud au Mans et a été lancé en Pro A à Antarès par… Vincent Collet. Ensemble, les 2 hommes remportent la Pro A, contribuant à la légende du sport sarthois. Puis, après 3 saisons en France, Nicolas Batum rejoint la NBA, aux Trail Blazers de Portland.

Champions d’Europe en 2013, plusieurs fois médaillés en coupe du monde et en championnat d’Europe, Nicolas Batum et Vincent Collet défieront les États-Unis, samedi 7 août à 4h30.