Voix au chapitre à Michel Niaussat

A l'occasion de la sortie du livre « L'Abbaye Royale de l'Epau », le père Michel Niaussat était l'invité d’une Voix au chapitre exceptionnelle, au sein même de l’édifice dont il raconte l’histoire avec passion.
Michel Niaussat à la Voix au chapitre (juin 2017)

C’est devant un dortoir des moines comble que Michel Niaussat est venu conter l’épopée de l’abbaye royale de l’Epau. En présence de Dominique Le Mèner, président du Conseil départemental, et de Véronique Rivron, présidente de la commission Attractivité du Département : Culture, Sport, Tourisme et Enseignement supérieur, l’historien a révélé quelques-uns des secrets bien gardés de l’édifice cistercien cher au cœur des Sarthois. Son ouvrage (éditions Libra Diffusio) est richement illustré par les photographies de Simon Lagoarde ainsi que par des documents inédits, qui révèlent l’origine royale de l’abbaye. La collectivité départementale et le Centre culturel de la Sarthe, gestionnaire du lieu, ont collaboré à ce livre référence.

L’épopée d’une reine

Le père Niaussat a fait de nombreuses révélations au cours de cette conférence passionnante. « En étudiant l’histoire de l’abbaye avec des yeux d’historien et non plus des yeux de moine, j’ai eu à cœur de rétablir certaines vérités. Par exemple, on en saura plus sur l’incendie qui a détruit partiellement le bâtiment en 1365. On découvrira aussi le tumultueux voyage du gisant de Bérengère. » Pour rappel, la reine Bérengère de Navarre, veuve de Richard Coeur de Lion, avait fondé l’abbaye de l’Epau, joyau de l'architecture cistercienne du XIIIème siècle grâce au soutien de Louis IX, roi de France, pour en faire un lieu de sépulture. La construction de l'abbaye, débutée en 1229, souffrit du décès de la reine survenu un an plus tard. Les moines en furent chassés à la Révolution. Transformée alors en exploitation agricole, l'abbaye a connu de nombreuses vicissitudes avant son rachat par le Département de la Sarthe en 1959. Un vaste programme de restauration, toujours en cours, lui donne un second souffle faisant de l'abbaye un des hauts lieux culturels de la Sarthe.

Des origines royales

Au cours de cette nouvelle voix au chapitre, Michel Niaussat a également longtemps expliqué pourquoi l’abbaye de l’Epau avait renoué récemment avec ses origines royales… Conçue comme l’abbaye de Royaumont, elle possède de nombreuses similitudes, notamment dans sa construction.

Michel Niaussat, moine et écrivain

Entré dans les ordres chez les cisterciens à l'âge de 18 ans, Michel Niaussat a été vingt ans aumônier de la maison d'arrêt du Mans. Egalement écrivain, il dénonce notamment les conditions de détention dans les prisons françaises. Ses écrits sur les prisons s'ajoutent à ceux qu'il a rédigé sur l'ordre des cisterciens. Michel Niaussat présente aujourd’hui « L'Abbaye Royale de l'Epau » et offre un regard nouveau sur l'histoire de ce monument emblématique de la Sarthe.

VAC Michel Niaussat panorama