Joué-en-Charnie : un giratoire pour plus de sécurité

D’ici quelques semaines, un nouveau giratoire va être mis en service entre les routes Le Mans-Laval (D357) et Sillé-le-Guillaume-Sablé-sur-Sarthe (D4) sur la commune de Joué-en-Charnie. L’importance du trafic et plus particulièrement celui des poids-lourds ont conduit le Département à lancer cette opération de sécurité, inscrite au schéma routier adopté en 2012.
Construction d'un giratoire à Joué-en-Charnie

Depuis lundi 2 mai, le Département a débuté la construction du nouveau giratoire, dont les travaux devraient durer deux mois jusqu'à début juillet. Ce giratoire dit de "la lune" renforcera la sécurité des usagers à ce carrefour très emprunté qui présentait une voie centrale de tourne-à-gauche. Il supporte en effet un trafic journalier de près de 4900 véhicules dont 27% de poids-lourds sur la D357, 2200 véhicules dont 15% de poids-lourds sur la RD 4 côté Sablé et 1500 véhicules dont 230 poids-lourds sur la RD 4 côté Sillé. 

Frédéric Beauchef, président de la commission Aménagement numérique des Territoires, Infrastructures et Routes, et Catherine Paineau, conseillère départementale du canton, se sont rendus sur le chantier à Joué-en-Charnie. 

Un giratoire de 20m de rayon pour améliorer la sécurité

Dans le cas où le trafic sur les branches secondaires du carrefour est important, le giratoire est le type de carrefour le plus sécurisant. La vitesse pratiquée y est faible et l’insertion des usagers des voies secondaires est facilitée. L’îlot central du rond-point sera minéralisé. Des plantations seront réalisées à l’automne, aux abords.

Depuis la dernière semaine d’avril, l’entreprise COLAS réalise les travaux d’assainissement, de terrassement, de chaussées sur les emprises extérieures du giratoire. Le déplacement du réseau de télécommunication est en cours.

Des perturbations de circulation

Au maximum, la circulation sera maintenue pendant la durée du chantier. Un feu alternatif sera mis en place pour certaines phases, et l'entreprise interviendra la nuit pour réaliser les travaux d'enrobés les plus pénalisants. La RD 4 sera alors coupée et des déviations mises en place.

Ces travaux, d'un coût de 550 000 €, font partie du maintien d’un niveau d’investissement élevé du Département pour la modernisation et la sécurité des routes sarthoises et participent à soutenir l’économie sarthoise.