Un Département solidaire

✔️ Soutenir la parentalité par une meilleure offre de services aux familles

  • Avec le Schéma départemental des services aux familles, signé avec différents acteurs de la solidarité, le Département s’engage à améliorer le maillage du territoire en matière de parentalité et de petite enfance. 

✔️ Diversifier les modes d’accueil des jeunes enfants

  • La capacité d’accueil des Maisons d’Assistants Maternels (MAM) est passée de 309 places en 2015 à 392 en 2017. Le Département a fait évoluer son guide départemental des MAM afin d’éviter une rupture d’accueil de l’enfant, notamment en cas d’absence temporaire d’un assistant maternel.
  • Le Département accompagne les projets de micro-crèches et de crèches partout en Sarthe.

⚙️ Consolider le « capital santé » par le dépistage et la prévention

  • La Protection Maternelle et Infantile (PMI) a enregistré 4890 visites à domicile en 2017. La PMI expérimente depuis 2016 un projet visant à développer les relations parents-enfants.
  • Dans le cadre d’un dispositif lancé en 2015, les 5 sages-femmes du Département ont accompagné 98 retours à domicile en 2017.

⚙️ Redonner une chance aux jeunes en difficulté

  • Le Département consacre 1,6 M€ en 2018 à l’aide aux jeunes en difficulté.
  • Le Fonds départemental d’Aide aux Jeunes (FAJ) a accompagné, soutenu et financé l’autonomie de 617 jeunes de 18 à 25 ans en difficulté en 2017.
  • Le Département aide aussi à la rescolarisation des collégiens en grande difficulté et soutient le centre éducatif Montjoie et l’internat de prévention des Apprentis d’Auteuil.

⚙️ Renforcer le dispositif de protection de l’enfance et des personnes vulnérables 

  • Le Département expérimente le Placement Éducatif À Domicile (PEAD) pour les mineurs en danger mais dont la situation ne nécessite pas une séparation physique continue de leurs parents.
  • Une réflexion est aussi menée avec l’Agence régionale de santé sur un dispositif expérimental « passerelle » à destination des enfants confiés présentant un handicap.
  • Chef de file de la Solidarité en Sarthe, le Département prend en charge 259 Mineurs Isolés Étrangers (MIE) au 31 juillet 2018. Ils sont accompagnés dans leurs projets d’intégration et d’autonomie.
     

⚙️ Adapter l’offre d’accueil des mineurs confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance 

  • 6 nouvelles places en Lieux de Vie et d’Accueil (LVA) ont été créées. Le Foyer de l’enfance a fait l’objet d’une réorganisation avec l’externalisation du Centre maternel, destiné aux jeunes femmes majeures, enceintes et/ou accompagnées d’un enfant de moins de 3 ans.

✔️ Consolider le dispositif « intervenants sociaux » dans les gendarmeries et les commissariats

  • Destiné à répondre à des situations de détresse (violences familiales et intrafamiliales), ce dispositif majeur a permis de prendre en charge 2465 situations en 2017. Le Département mobilise 160 000 € par an pour ce dispositif.
     

✔️ Garantir à chacun la possibilité de rester le plus longtemps possible à son domicile

  • La Conférence des financeurs de la prévention et de la perte d’autonomie lancée en 2016 a permis de financer, en 3 ans, 111 projets portés par des acteurs locaux, pour un montant total de 2,5 M€, et d’aider 41 résidences autonomie.
  • Grâce à la Technicothèque, dispositif innovant de mise à disposition et d’achat d’aides techniques (fauteuil roulant, déambulateur, etc.), le Département aide les Sarthois âgés ou en situation de handicap à rester chez eux.
  • Pour les seniors résidant en Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes, le Département a aidé à la rénovation de 21 EHPAD, à hauteur de 2,4 M€.

✔️ Apporter à toutes les personnes en situation de handicap une réponse accompagnée

  • Le Département de la Sarthe est l'un des premiers à assurer une prise en charge effective aux personnes en situation de handicap qui n’ont pas pu intégrer une structure médico-sociale spécialisée.

⚙️ Assurer une répartition équilibrée des établissements et des services 

  • En 3 ans, le Conseil départemental a aidé à la création de 49 places en établissements pour personnes en situation de handicap et de 76 places en EHPAD pour des prises en charge spécifiques.

⚙️ Favoriser l’accès et le maintien dans le logement des plus fragiles

  • Depuis 2015, 140 logements locatifs sociaux ont été financés en moyenne chaque année. Plus de 500 locatifs sociaux et 350 logements privés ont bénéficié de travaux de rénovation thermique ou d’adaptation au handicap. 
  • Dans le cadre de l’Accompagnement Social Lié au Logement (ASLL), 10 690 aides ont été accordées pour un montant global de 3,9 M€.
  • 1289 ménages ont été accompagnés sur 3 ans par le Département.
  • Le Département de la Sarthe, l’un des 4 territoires pilotes, met en œuvre le plan « Logement d’abord » pour orienter les personnes sans domicile vers un logement pérenne, condition préalable et nécessaire à l’insertion sociale et professionnelle.

✔️ Actualiser le Plan départemental de l’habitat

  • Portant sur la période 2017-2022, le 2ème Plan départemental de l’habitat, signé entre le Département et l’État, s’appuie sur 4 grandes orientations : le vieillissement de la population, l’empreinte écologique de l’habitat, une politique sociale en faveur des plus défavorisés et la revitalisation des centre-bourgs.

✔️ Garantir le pilotage et la bonne coordination des actions d’insertion

  • Chef de file de l’action sociale, le Département a élargi aux publics les plus fragiles le nouveau Pacte Territorial d’Insertion (PTI), décliné en 27 actions concrètes.
  • Depuis 2015, 11 489 personnes ont bénéficié d’un accompagnement dans le cadre du Programme départemental d’insertion (bilan de situation, projet d’insertion, aide à la création d’une activité indépendante, à la mobilité, etc.)
  • Le Conseil départemental de la Sarthe figure parmi les 5 Départements les plus efficaces de France en matière d’accompagnement des bénéficiaires du RSA – selon une étude de la Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques (DREES) – avec 97,4 % de bénéficiaires orientés vers un référent emploi ou social.

✔️ Améliorer le suivi des bénéficiaires, limiter les abus et les fraudes

  • Le nombre de contrôles effectués par les services du Département est passé de 863 en 2015 à 2620 en 2017.

✔️ Renforcer les clauses d’insertion sociale dans les marchés publics du Département

  • L’action du Département a permis de générer 252 000 heures d’insertion, dont 30 000 heures dans le cadre du Plan collège performant. 1140 personnes ont ainsi pu connaître un retour à l’emploi.

⚙️ Poursuivre les actions d’aide à l’installation des professionnels de santé

  • Dans le cadre de son plan départemental « démographie médicale », le Conseil départemental a signé 77 contrats d’engagements, dont 40 entre 2015 et 2017.
  • À cela s’ajoutent des partenariats avec les écoles de formation, des aides financières au sein des universités et des instituts, des logements à titres gracieux ou à moindre coût grâce au label « Territoires partenaires santé ».
  • Pour attirer de nouveaux praticiens en Sarthe, le Département a lancé en 2018 une nouvelle campagne de communication, dans les salons et la presse spécialisée.

✔️ Poursuivre le programme de soutien à la construction de 19 maisons de santé pluridisciplinaires pour mailler l’ensemble du département

  • La Sarthe compte 27 maisons de santé pluridisciplinaires. 15 ont bénéficié du soutien du Département, dont 9 depuis le début du mandat.
  • 5 nouvelles maisons de santé sont en projet.

⚙️ Développer une médecine proche et de pointe

  • Le Département a investi 1 M€ pour que les Sarthois bénéficient du Cyberknife, outil de pointe dans la lutte contre le cancer.
  • Grâce au déploiement de la fibre optique dans tout le territoire, la télémédecine pourra être amenée à se développer en Sarthe.

✔️ Garantir des services d’incendie et de secours performants en modernisant les casernes et en promouvant le volontariat

  • Le Département verse plus de 19 M€ par an au SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) de la Sarthe afin d’en garantir le fonctionnement et de moderniser les casernes, à l’image de celle de Le Mans Sud.
  • Le SDIS a été accompagné dans son recrutement de sapeurs-pompiers volontaires grâce à des campagnes de communication.
  • Le Conseil départemental bénéficie depuis 2016 du label « Employeur partenaire des sapeurs-pompiers » pour les nombreux pompiers volontaires qu’il emploie.

✔️ Actions réalisées | ⚙️ Actions en cours