Arbres d'alignements et bords de route

Le Département, gestionnaire des routes, est chargé en particulier de l’entretien des arbres d’alignement en bords de route : plantation, entretien, élagage, abattage, etc. sont réalisés avec une double approche sécuritaire et paysagère.
Fauchage

La gestion des arbres

Le Département, gestionnaire des routes départementales et des collèges, est chargé également de l’entretien des arbres d’alignement en bords de route (succession d’arbres d’une même espèce et à intervalles réguliers) et des arbres dans les collèges. C’est donc un patrimoine de 10 000 arbres environ qui fait l’objet d’une surveillance régulière par des techniciens spécialisés, qui, en fonction des besoins ou non, programment des travaux d’élagage ou d’abattage avec une double approche sécuritaire et paysagère.

Cette gestion est aussi appliquée sur les arbres de certains parcs comme le parc Victor Hugo au Mans ou encore le parc de l’Abbaye Royale de l’Épau.

Environ 1 000 arbres sont élagués chaque année. Certaines dépendances vertes, notamment les talus boisés, font l’objet de travaux de recépage en hiver afin de prévenir la chute d’arbres et le bon maintien des talus.

Tout le bois issu de ces travaux est valorisé en paillage pour les plantations ou en bois déchiqueté pour la filière bois énergie.

Cette année, plus de 1 000 arbres vont être plantés sur des propriétés du Département : bords de route, écluses, collèges, pour enrichir et renouveler ce patrimoine.

Attention aux espèces invasives !

En Sarthe, il existe des espèces dites exotiques envahissantes : des plantes exotiques dont la prolifération (récente ou passée) cause des dommages sur les écosystèmes naturels et sur la santé humaine.

La Renouée du Japon

La Renouée du Japon est une plante exotique venue d’Asie qui prolifère à très grande vitesse sur tous les types de terrain. Difficile à éradiquer, c’est une menace pour la biodiversité dans les zones hors de son aire d’origine. Dans de bonnes conditions, elle peut pousser jusqu’à 5 cm par jour, ce qui en fait un danger pour les autres plantes qui n’ont pas ce rythme de croissance. On la retrouve principalement sur les bords de route et le long des cours d’eau mais aussi sur des terrains remaniés suite à des chantiers avec des apports de terre. 

Le Département, gestionnaire des bords de routes départementales, mène depuis plusieurs années des actions de lutte contre cette plante par la mise en place de bâchage afin de contenir la plante, voire de la faire disparaître.

Il est très important, afin d’éviter sa dissémination, de ne pas transporter la plante ni de la terre qui pourrait présenter des racines ou des fragments de tiges.

Ci-dessous : tâche de Renouée du Japon sur le bord d’une route départementale

Tâche de Renouée du Japon sur le bord d’une route départementale