Aménagement de sécurité sur la RD91

En sortie d'Yvré-l'Évêque, au niveau du chemin de Vaux sur la RD91, un chantier d'une longueur de 500 mètres environ ayant pour but de d'améliorer la sécurité routière débutera à la mi-mars.
Image d'illustration travaux de voirie

Sécuriser la voirie et créer un cheminement piéton

Des aménagements de sécurité routière vont avoir lieu sur la RD91, hors agglomération, en sortie d'Yvré-l'Évêque.  Les travaux comprennent :

  • La stabilisation des talus existants avec une pente adoucie,
  • L'amélioration et le redimensionnement de l'assainissement routier,
  • La réalisation d'un accotement de 1,5 m de large côté gauche, entre la sortie d'Yvré-l'Évêque et la rue de la Croix,
  • Et l'amélioration de la visibilité dans les courbes.

En partie supérieure, environ 380 m de boulevard nature seront également créés jusqu'au chemin de la Jugannerie. Deux lignes de haies accompagneront ce cheminement piéton en sable ciment de 3 m de large. 
Le raccordement de ce cheminement jusqu’à Yvré-l’Evêque sera réalisé par Le Mans Métropole tout comme la traversée sécurisée traitée en écluse (rétrécissement de la largeur de la voirie).

Des travaux réalisés sous déviation

Le défrichement se déroulera durant les prochaines vacances scolaires du 22 au 26 février 2021 sous déviation ponctuelle en journée (8h00 à 18h00). En effet, compte tenu de l’abattage des arbres dans les talus fortement pentés sur ce secteur, il est nécessaire de fermer la RD91.

Les travaux de voirie, réalisés également sous déviation, débuteront mi-mars pour s’achever pendant les vacances scolaires de Pâques, début mai. Cette déviation empruntera le même itinéraire (route de Bois Jalu et route de Monsort) que celui mis en place pour les travaux de défrichement mais sera nécessaire de jour comme de nuit sur toute la durée des travaux.

Un aménagement écoresponsable

Une partie des déblais issus des travaux sera réutilisée sur site pour créer un merlon planté. Les zones défrichées sont compensées à 100%. La structure de la voie verte sera constituée de béton concassé recyclé. Les talus routiers seront bruts, c'est-à-dire non recouverts de terre végétale, favorisant la biodiversité, et notamment les abeilles terricoles, bourdons terrestres, criquets à ailes bleues.

L’ensemble des plantations (troènes des bois, houx, charmes, viornes obier, cornouillers sanguins et lilas) sera réalisé l’automne prochain.