Une biennale sur le son en Sarthe

Le Conseil départemental soutient la biennale du son portée par la Ville : Le Mans Sonore. Du 2 au 8 décembre, plusieurs concerts et performances seront proposées, notamment à l’Abbaye Royale de l’Épau et à Le Mans Université.
Une biennale sur le son en Sarthe

Grâce au laboratoire d’acoustique de l’Université du Mans (LAUM), réputé dans le monde entier, Le Mans et la Sarthe rayonnent dans le domaine du son. La biennale du son « Le Mans Sonore » qui aura lieu du 2 au 8 décembre est une étape supplémentaire dans cette quête d’une identité sonore.

Le Conseil départemental est partenaire de cet événement en soutenant, à hauteur de 40 000 €, ce projet culturel ambitieux. Les détails de la biennale ont été présentés à Le Mans Université, en présence de Véronique Rivron, président de la commission Attractivité du Département : Culture, Sport, Tourisme, Enseignement supérieur.

Outre le soutien financier, le Département s’engage dans Le Mans Sonore en accueillant, à l’Abbaye Royale de l’Épau, un projet de design sonore patrimonial, qui aura lieu en parallèle des illuminations du cloître pour les fêtes de fin d’année. Il s’agit d’un projet d’anamorphose dans le cloître par Olivier Clausse, dit Maurice l’Ampoule, issu des Beaux-Arts. Cet événement durera du 2 au 8 décembre et s’intégrera dans les illuminations de l’Abbaye Royale de l’Épau (30 novembre – 19 janvier).

Ce sont en tout 100 000 € qui sont investis par le Département pour la mise en lumière de l’Épau.