Travaux du diffuseur autoroutier : c’est parti !

Le diffuseur autoroutier de La Chapelle-Saint-Rémy/Beillé/Connerré verra le jour début 2021. La convention relative à ces travaux a été signée par le Conseil départemental et Vinci Autoroutes, vendredi 15 février.
Travaux du diffuseur autoroutier : c’est parti !

C’est un chantier majeur pour l’attractivité économique de la Sarthe, d’un coût total de 14,1 M€, qui est prêt à démarrer. Vendredi 15 février, Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental de la Sarthe, et Marc Bouron, directeur général adjoint de Vinci Autoroutes, ont signé, à l’Hôtel du Département, la convention de financement relative à l’opération d’aménagement du diffuseur autoroutier de La Chapelle-Saint-Rémy/Beillé/Connerré.

Cette signature s’est déroulée en présence de Frédéric Beauchef, président de la commission Infrastructures routières, Dominique Aubin, vice-présidente de cette commission, Marie-Pierre Brosset, Françoise Lelong, Isabelle Lemeunier et Christophe Chaudun, conseillers départementaux, et Marietta Karamanli, députée.

Ce projet, rendu possible par le Conseil départemental, cofinancé à 50% par Vinci Autoroutes et le Conseil régional des Pays de la Loire, permettra de faciliter l’accès en Sarthe, en créant un échangeur supplémentaire entre Le Mans et La Ferté-Bernard, et de fluidifier le trafic sur la très fréquentée RD 323.

En effet, lors de la mise en service de l’autoroute A28 en 2000, la distance entre les échangeurs avait augmenté avec la suppression de l’échangeur du Mans-Est : 41 km entre la sortie Le Mans-Nord et l’échangeur de La Ferté-Bernard. Avec la création d’un échangeur à La Chapelle-Saint-Rémy, un nouvel accès sera créé à mi-parcours. Quant à la baisse de trafic sur la RD 323, elle améliorera le quotidien des riverains, notamment dans les communes traversées par cette route départementale et garantira davantage de sécurité.
 

UNE PREMIÈRE EN FRANCE

« Ce projet a été rendu possible grâce au Département, qui est intervenu auprès de la Région afin qu’elle prenne en charge à hauteur de 50 % le coût de la construction de ce diffuseur autoroutier dans son plan régional routier », a retracé Dominique Le Mèner. « Le Département est aussi intervenu auprès de l’État pour qu’il porte de 30 à 50 % la participation de Cofiroute dans le cadre du plan de relance autoroutier de 2016. » Auparavant, le Département avait refusé de prendre à sa charge le coût de 17 M€, compte tenu de la baisse historique des dotations de l’État (-291 M€).

Sur le réseau Vinci Autoroutes, 24 aménagements vont être créés, dont 16 nouveaux échangeurs autoroutiers. La Sarthe sera le 1er département français à voir son chantier débuter, en juillet 2019.

Les travaux du diffuseur autoroutier dureront 18 mois, pour une mise en service prévisionnelle fixée début 2021. Ce chantier comprend la construction de bretelles autoroutières et d’un bassin de traitement des eaux, de la gare de péage et des équipements techniques, ainsi que la création d’un ouvrage d’art. 

Des aménagements seront aussi réalisés par le Département, dès ce printemps, pour un coût de 3,3 M€, cofinancé par le Département, la Région, avec une participation financière des communes de Beillé et de Connerré. Il s’agit de la construction d’un giratoire du raccordement du péage à Beillé, de l’augmentation du gabarit sous l’A11 et de la construction d’un barreau de liaison de 830 m, dit « barreau de Connerré », entre la route des Landes et la RD 323.
 

UN DIFFUSEUR AU SERVICE DE L’ATTRACTIVITÉ DE LA SARTHE

Enjeu très fort en termes d’aménagement du territoire et de développement économique et touristique, le futur échangeur permettra notamment de desservir les zones d’activité –  existantes et futures – du secteur de Connerré, amplifiant l’effet « vitrine » sur l’axe Paris/Bretagne. Une zone d’activité a notamment été aménagée sur le débouché du barreau de liaison, sur la RD 323. À ce titre, le syndicat mixte du parc d’activités économiques Brières Gesnois / Huisne Sarthoise a été créé le 29 novembre 2012 afin de réaliser les études de faisabilité, l’acquisition de terrains, l’aménagement, la promotion et la commercialisation d’un parc d’activités économiques situé à la sortie autoroutière Beillé – La Chapelle-Saint-Rémy-Connerré.
 

DES TRAVAUX D'ENVERGURE

Signature de la convention relative à l'échangeur
Signature de la convention relative à l'échangeur
Signature de la convention relative à l'échangeur
Futur accès au barreau de Connerré
L'échangeur (c) Cofiroute
Vue aérienne du futur chantier (c) Cofiroute
Signature de la convention relative à l'échangeur
L'échangeur (c) Cofiroute
Signature de la convention relative à l'échangeur