Première pierre du centre international d’art actuel

Au cœur du site de la Visitation, les travaux du futur centre international d’art actuel ont commencé. Début 2020, près de 550 œuvres seront regroupées dans les 600m2 du futur centre et rendues accessible au public.

En présence de Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental de la Sarthe, de Stéphane Le Foll, Maire du Mans, de Jacqueline Pédoya, conseillère départementale et de Lucien Ruimy, l’artiste et collectionneur à l’initiative du projet, la première pierre du centre international d’art actuel a été posée.

Situé au cœur du futur quartier de la Visitation, le centre occupera un bâtiment neuf de 600m2 et regroupera 3 collections mancelles d’art actuel : les 250 œuvres de la collection personnelle de Lucien Ruimy, les 250 œuvres propriétés de la Ville du Mans et la collection de 40 œuvres de Lefranc & Bourgeois.

Sur un budget de 1 100 000€, le Conseil départemental apporte son soutien à hauteur de 150 000€.

Dans son discours, Dominique Le Mèner, après avoir remercié Lucien Ruimy pour son engagement en faveur de l’art actuel au Mans, a rappelé l’histoire du site de la Visitation, ancienne propriété du Conseil départemental : « Après avoir été un lieu d’enfermement (la prison du Mans ayant longtemps occupé le site), nous avons souhaité qu’il devienne un lieu d’ouverture. La présence d’un centre d’art actuel au cœur de ce nouveau quartier participe à cette volonté d’ouverture ».

Le centre inclura un espace dédié aux expositions permanentes et temporaires, un atelier pour les résidences d’artistes, un espace documentaire important et un autre atelier pour accueillir les publics jeunes ou adultes.

 

Première pierre du centre international d’art actuel
Première pierre du centre international d’art actuel
Première pierre du centre international d’art actuel
Première pierre du centre international d’art actuel
Première pierre du centre international d’art actuel
Première pierre du centre international d’art actuel