Marolles-les-Braults : réunion publique axée sur les routes

Cet automne, le Conseil départemental va à la rencontre des Sarthois à l’occasion de réunions publiques aux 4 coins du territoire. Jeudi 6 décembre, à Marolles-les-Braults, la 6ème de ces réunions était consacrée aux routes.
Réunion publique de Marolles-les-Braults

Informer les Sarthois des initiatives, des actions et des investissements entrepris par le Conseil départemental au cours des 3 dernières années, c’est l’objectif des 7 réunions publiques organisées cet automne. La 6ème s’est tenue à Marolles-les-Braults, jeudi 6 décembre, en présence de Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental, Frédéric Beauchef et Monique Nicolas-Liberge, conseillers départementaux du canton, Fabienne Labrette-Ménager, François Boussard, Brigitte Lecor et Thierry Lemonnier, conseillers départementaux, et de nombreux élus locaux.

Faire du numérique un levier contre la fracture territoriale, promouvoir les atouts touristiques de la Sarthe, donner les meilleures conditions de réussite aux collégiens… Dominique Le Mèner a détaillé à l’auditoire les priorités du Conseil départemental et de son projet pour la Sarthe. Il a également expliqué les tenants et les aboutissants du budget 2018 du Département. « Nous avons dû pallier les baisses historiques de dotations et des compensations de l’État (-291 M€ en 4 ans), en menant une gestion financière responsable et rigoureuse », a résumé le Président du Conseil départemental.

« LES ROUTES, C’EST L’IDENTITÉ DE NOS TERRITOIRES RURAUX »

Conseiller départemental du canton et président de la commission Infrastructures routières, Frédéric Beauchef a présenté les actions menées par le Département sur les routes. Le Conseil départemental modernise, entretient et exploite le réseau routier et agit pour la sécurité routière. En 2018, les agents du service des routes sont intervenus sur 884 km de marquages, 262 km d’enduits superficiels, 205 km de fossés et 16 km d’enrobés.

« Les routes, c’est l’identité de nos territoires ruraux, leur quotidien », a souligné Frédéric Beauchef. Après avoir présenté le projet « pharaonique » du viaduc qui enjambe l’Anille dans le cadre de la déviation de Saint-Calais, le président de commission a souligné le travail difficile qu’exerçaient chaque jour les 375 agents des routes.

Il est également revenu sur le fauchage raisonné mis en place par le Département chaque été : « Il faut maintenir des îlots de biodiversité au bord des routes ! » Plusieurs projets d’importance sont inscrits dans le schéma routier adopté par les élus en décembre 2016, il s’agit notamment des créneaux de dépassement de l’axe Le Mans/Saint-Calais (RD357), du diffuseur autoroutier Connerré/Beillé/La Chapelle-Saint-Rémy, du giratoire de la Hutte et de projets plus éloignés comme le giratoire de la route de Laval (sortie d’autoroute de Trangé) et la trémie prévue sous celui de l’Océane (Saint-Saturnin).
 

UN DESTIN MONDIAL POUR LE PARC NATUREL RÉGIONAL ?

En tant que conseillers départementaux du canton, Frédéric Beauchef et Monique Nicolas-Liberge sont revenus sur ces 3 années d’action. « Il y a bien sûr la reconstruction du collège Alexandre-Mauboussin de Mamers, qui sera, lorsqu’il sera terminé, le plus beau de Sarthe », a lancé Frédéric Beauchef. Les 2 élus ont également évoqué le Plan collège numérique, dont a bénéficié le collège Jean-Moulin de Marolles-les-Braults ; les maisons de santé de Mamers et de Neufchâtel-en-Saosnois ainsi que le déploiement de la fibre optique qui permet à « Panon, 43 habitants, d’avoir accès au même débit internet que New York ! »

Chacun a ensuite pu présenter ses coups de cœur sur leur canton : la forêt de Perseigne « un joyau et un atout touristique exceptionnel » et la vitalité de la vie associative locale pour Frédéric Beauchef ; l’exposition que consacre actuellement la Maison du Département de Mamers à la famille Caillard d’Aillères et le Parc naturel régional Normandie Maine pour Monique Nicolas-Liberge. « Ce parc, dont 9 communes du canton sont membres, a le potentiel pour être labellisé Géoparc mondial UNESCO. Ce serait une première dans l’Ouest de la France ! »

 

Prochaine réunion publique : jeudi 13 décembre, 19h30, à Changé, centre socioculturel François-Rabelais

Réunion publique de Marolles-les-Braults
Réunion publique de Marolles-les-Braults
Réunion publique de Marolles-les-Braults