Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent

130 exposants étaient présents le week-end des 14 et 15 avril pour les journées Mans’Art, Cité Plantagenêt au Mans sur des thématiques allant du livre ancien à l’artisanat d’art, en passant par la photographie. Avec un thème commun : « Performances » et un parrain de renommée internationale, l’orfèvre sculpteur Goudji.
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent

Une étonnante vue aérienne du Mans photographiée en ballon, des enluminures, de la fonderie d’art, l’excellence de l’artisanat d’art, des métiers du patrimoine et leurs trésors s’exposaient Cité Plantagenêt, au Mans, les 14 et 15 avril, à l’occasion de cette nouvelle édition de Mans’Art.

Inaugurée, samedi, en présence de Véronique Rivron, vice-présidente du Conseil départemental, Jean-Claude Boulard, maire du Mans, Jacqueline Pedoya, adjointe au maire du Mans et conseillère départementale, cette session 2018 était placée sous la thématique des « performances ».

INAUGURATION DU SALON DU LIVRE ANCIEN

Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent

« PERFORMANCES »

Un thème bien respecté par les Archives départementales de la Sarthe qui proposaient, à quelques encablures du musée de la Reine-Bérengère, une exposition consacrée aux performances photographiques, à l’image de celles du constructeur automobile manceau, Camille Bollée, frère de Léon Bollée.

1010 personnes sont venues découvrir cette exposition proposée par les Archives départementales pendant les deux jours.

Cette année, le parrain de Mans’Art était Goudji, « le plus grand maître orfèvre européen de la fin du XXème siècle et du début du XXIème siècle », rappelle Stéphane Bellesort, président de Mans’Art. « J’aime particulièrement Le Mans, ses hauts-lieux, ses pierres travaillées par le temps », explique Goudji. Deux expositions lui étaient consacrées : « Sacré, Goudji : À l’ombre de la lumière », à la cathédrale Saint-Julien, et « De pierre et de graphite », à la Maison du Pilier-Rouge dans le Vieux-Mans.

LES ARTISANS D'ART S'EXPOSENT

Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent
Mans’Art : quand les métiers du patrimoine se dévoilent