Le syndicat mixte investit sur le circuit des 24 Heures du Mans

Depuis début janvier, le Syndicat mixte des 24 Heures du Mans, présidé par Dominique Le Mèner, entreprend des travaux sur le circuit Bugatti afin d’améliorer la gestion des eaux pluviales.

Par l’intermédiaire du Syndicat mixte des 24 Heures du Mans, dont il est actionnaire à 50% (avec la Région, Le Mans Métropole et la ville du Mans), le Département a lancé le 3 janvier des travaux destinés à améliorer la gestion des eaux pluviales dans l’enceinte du circuit Bugatti.

Ce chantier, qui s’étalera jusqu’à fin mars, permettra d’évacuer le trop plein d’eaux pluviales. La zone concernée, un bassin versant de 6,1 hectares, comprend les tribunes ouest, la siège de l’ACO (Automobile-club de l’Ouest) et une partie du terrain au niveau des pistes. Avant le chantier, les eaux pluviales étaient emprisonnées entre la tribune Wollek et la RD 139 (boulevard des Italiens). 

D’un montant total de 800 000€, les travaux qui sont menés sur le circuit comprennent la réalisation de 915 mètres linéaires de canalisations, d’un bassin de rétention de 463 m3 en matériau alvéolaire et de 51 regards ainsi que la réfection de 300 mètres linéaires de canalisations et des travaux de création d’un réseau de télécommunication afin de mutualiser les tranchées.

Des contraintes très importantes

La présence des tribunes, de réseaux, de tunnels piétons sont autant de contraintes pour ce chantier. La société Sogea Ouest TP a donc opté pour une technique de pointe : le fonçage. Il s’agit de pousser des tuyaux en acier au diamètre voulu, depuis une fosse de départ sous la piste, jusqu’à une fosse d’arrivée. Le fonçage présente aussi l’avantage de ne pas dégrader la piste comme avec des tranchées.

Autre contrainte pour ce chantier : le temps. Les délais sont très courts car la piste doit être rendue à la circulation fin janvier. Pour assurer les délais, l’entreprise met à disposition du Syndicat mixte plusieurs équipes pour réaliser les deux fonçages en simultané.

Deux autres tranches seront nécessaires pour traiter les eaux pluviales, dans les secteurs du Garage vert et du Chemin aux bœufs.