Le Département prêt pour la rentrée !

À quelques jours de la rentrée des collégiens sarthois, le Département a présenté ses projets pour cette nouvelle année scolaire, en matière de travaux, d’innovation et de citoyenneté !
Conférence de presse de rentrée 2017

C’est au collège Henri Lefeuvre d’Arnage que la conférence de presse de rentrée a eu lieu. L’établissement fait partie des 4 collèges que le Conseil départemental de la Sarthe a décidé de reconstruire dans le cadre d’un contrat de partenariat. Après la mise en place d’une administration provisoire et les travaux de déconstruction du bâtiment administration, la construction du bâtiment pédagogique et de la demi-pension ont déjà démarré ! Dès la prochaine rentrée, ces bâtiments seront livrés. La totalité du collège avec un internat (le seul de la Sarthe en collège) le sera en août 2019.

Dominique Le Mèner, président du Conseil départemental avait invité les journalistes dans cet établissement en pleine restructuration à rencontrer Régis Vallienne, président de la commission Réussite Educative et Citoyenneté, Samuel Chevallier, conseiller départemental et membre du conseil d’administration du collège, Isabelle Cozic-Guillaume et Christophe Counil, conseillers départementaux du canton, ainsi que Jean-Marc Milville, directeur académique des services de l'Éducation nationale et Roxanne Brissault, principale du collège. Ont été présentées : les gros travaux dans tous les collèges publics sarthois dont les 4 collèges en contrat de partenariat, l’avancement du déploiement numérique, la restauration scolaire et le fonctionnement.

La rentrée en chiffres

  • 29 196 collégiens  au total  (rentrée scolaire 2016/2017)
  • 58 Collèges publics (300 000 m²)
    • 22 371 élèves (-1,7%) dont  17 706 demi-pensionnaires
  • 19 Collèges privés
    • 6825 élèves (+3%)  dont 5749 demi-pensionnaires
  • 8 grosses restructurations en cours
  • 100% des collèges reliés au Très Haut Débit 
  • 2 300 000 repas servis dans les collèges
  • 470 agents techniques dans les collèges
  • 6 700 « Chèques collèges 72 » pour les 3èmes 
  • 9 000 dictionnaires pour les 6èmes

Le Département dans les collèges publics

 Graphique investissement collèges


Plan Collège Performant

Quatre collèges font actuellement l'objet de grosses restructurations en maîtrise d'ouvrage classique : Anjou à Sablé-sur-Sarthe, Paul Chevallier au Grand-Lucé, Bercé à Montval-sur-Loir et Alexandre Mauboussin à Mamers

Contrat de partenariat

Malgré les contraintes financières de la collectivité, le Département souhaite mener un programme ambitieux de travaux dans de nombreux collèges. Un contrat de partenariat est effectif avec Bouygues Bâtiment Grand Ouest qui a créé la société MAINE Collèges 72 pour la réalisation du contrat de partenariat. Les collèges Henri Lefeuvre à Arnage, Jean Cocteau à Coulaines, Maroc-Huchepie au Mans et Marcel Pagnol à Noyen-sur-Sarthe seront ainsi reconstruits en deux ans, et Bouygues Bâtiment Grand Ouest s'occupera pendant 20 ans de l'entretien-maintenance de ces collèges. Le Département en reste le propriétaire.

Opérations entretien et réparations en 2017/2018

5 M€ sont engagés pour :

  • des opérations de maintenance patrimoniale > 3,4 M€
  • la mise en accessibilité des collèges pour les personnes handicapées > 1 M€
  • la sécurisation des alarmes dont le déploiement est en cours dans 40 collèges non équipés à ce jour > 0,6 M€ 
    Les alarmes devraient être opérationnelles pour cette rentrée.

Accessibilité des collèges pour les personnes handicapées 2016-2024

Le Département poursuit l'Agenda Accessibilité Programmée pour les collèges qui se traduit par la construction d'ascenseurs ou/et par des aménagements internes. Le coût prévisionnel de mise en accessibilité est estimé au total à 9 M€ pour les collèges publics, avec des coûts variables par site.


Le numérique dans les collèges

Le volet numérique du Plan Collège Performant prévoit un équipement informatique généralisé et innovant dans chaque collège public, associé à une qualité de service de niveau professionnel (assistance et maintenance). Le plan global prévoit le déploiement de 8000 équipements sur l'ensemble des collèges publics : 6700 postes fixes et 1300 tablettes. 17 collèges ont été déployés, 10 nouveaux ont ou vont bénéficier du déploiement des équipements et de la maintenance dans l'année, soit 27 collèges sur 57 au total.

100% des collèges reliés à la fibre

Tous les collèges publics sarthois sont déjà reliés au Très Haut Débit depuis 2016. Cette opération a été confinancée par l'Union Européenne au titre du Fonds européen régional (FEDER) et par la Région.


Restauration scolaire

Le Département poursuit ses efforts pour offrir aux collégiens une qualité de service : amélioration des restaurants scolaires, qualité nutritionnelle des répas, qualité des approvisionnements. Pour 2018, le Département a pour objectif d'introduire 50% de produits locaux dans la composition des repas fabriqués par les restaurants scolaires. Cela permet à la fois de garantir la qualité nutritionnelle dans les assiettes des collégiens et de soutenir l'agriculture locale. Un suivi est mis en place aujourd'hui dans 46 collèges pour connaître l'évolution des consommations. 

Le personnel formé pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Une formation est proposée depuis 2013 auprès des chefs et seconds de cuisine des collèges publics afin de réduire sensiblement les déchets de restauration. 11 agents ont effectué cette année une formation qualifiante pour l'obtention d'un certificat d'aptitude professionnelle comme seconds de cuisine. Des opérations de sensibilisation auprès des demi-pensionnaires ont régulièrement lieu dans les salles de restaurants.


Transports scolaires

La région prend le relais

Conformément à la loi NOTRe, la compétence "transport" est transférée à la Région au 1er septembre 2017 pour les transports scolaires. 13 agents du service des transports seront placés sous l'autorité fonctionnelle du président du Conseil régional du 1er septembre au 31 décembre 2017 avant leur transfert définitif au 1er janvier 2018.

Le Conseil départemental a pris en charge les transports scolaires de 25 800 élèves (2016-2017) dans des conditions de sécurité maximum vers les établissements scolaires de leur choix.

Des arrêts au plus près du domicile

Le Département a toujours eu la volonté de créer des arrêts au plus proche des domiciles des élèves : c’est ainsi que près de 4000 arrêts scolaires ont été actifs en 2017 par le biais de 560 circuits dédiés aux scolaires.

Des innovations en sécurité

Depuis 2008, à la demande du Département auprès des transporteurs, les cars ont été habillés en jaune pour être bien perçus des autres usagers de la route. L'ensemble des véhicules a également été équipé de ceinture de sécurité. Et, depuis 10 ans, dans un souci de protection des enfants, le Conseil départemental a distribué tous les ans aux élèves de 6ème de tous les collèges et à ceux des SIVOS des gilets de sécurité ou des brassards fluorescents. Des opérations de sensibilisation à la sécurité routière aux abords et dans les cars auprès des nouveaux collégiens.

Un coût réduit pour les familles

La participation demandée aux familles chaque année ne représentait qu'entre 10% et 12% du coût réel du transport par élève (environ 950€ par élève). Cette participation demandée aux familles a permis au Département de pouvoir récupérer la TVA sur cette dépense (plus de 20 M€ par an). Démarche qui a été suivie par tous les autres départements ensuite.

D’autres innovations pour faciliter la vie des familles

La Sarthe a été le 1er département à proposer la saisie et le paiement en ligne de la carte de transport scolaire, véritable facilité pour les familles. A la dernière rentrée scolaire, 65 % des demandes de titres de transport ont été saisies par Internet. La Sarthe a aussi innové en mettant en place dès 2006 l’envoi de SMS aux familles pour les informer en direct des perturbations sur le réseau de transport scolaire (travaux ou intempéries).

Le Département conserve la compétence de transport des 500 élèves dans le cadre de transport adapté (ulis écoles et ulis collèges) : 230 circuits spécifiques sont mis en œuvre quotidiennement vers 84 établissements scolaires.


Des chèques et des dictionnaires pour la réussite scolaire

Dans sa volonté de soutien du pouvoir d’achat des familles, le Conseil départemental de la Sarthe remettra pour la 7ème année les Chèques Collèges 72 à tous les élèves de 3ème du département. 
Gratuits, ces chéquiers, d’un montant de 50 € visent à favoriser l’accès des jeunes à la culture, au sport et aux loisirs. 

Pour la 10ème année, des dictionnaires sont distribués aux 6èmes entrant au collège personnalisé aux couleurs du département. Le livret sur le Conseil départemental a été mis à jour et est plus ludique et adapté aux lecteurs de collège avec des jeux et des quizz  pour apprendre en s’amusant.


Citoyenneté

Apprentis Sapeurs-pompiers : ouverture d’une classe de cadets de la sécurité civile au Lude

La rentrée 2017 marque l’ouverture d’une classe de cadets de la sécurité civile au collège des Quatre Vents du Lude, en partenariat avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Sarthe et le Département. Le but : favoriser l’engagement citoyen des jeunes pour les rendre acteurs de leur propre sécurité. En transmettant une culture de la sécurité civile, sensibilisant les collégiens aux comportements de prévention, on développe un sens civique parmi les jeunes élèves. Ces cadets seront reconnus comme assistants de sécurité lors des exercices d’évacuation ou de confinement. 

Des opérations proposées toute l’année aux collégiens

Le dispositif national proposé aux classes de collégiens pour l'éducation aux médias « Classes presse » fêtera ses 15 ans cette année. Au cours de l'année scolaire, les collégiens ont l’opportunité de rencontrer des journalistes et d’apprendre à décrypter la presse en la lisant. Financé par le Département, en partenariat avec Le Maine Libre et Ouest France, ce projet permet aux jeunes de participer à un challenge d’écriture d’article sur un thème donné. 

Le Département renouvelle son concours de cuisine, Défi éco-marmiton, pour les collégiens sur l’année 2017-2018 après le succès de la 1ère édition. 5 classes ont participé l'an dernier et les élèves du collège Bercé de Montval-sur-Loir ont remporté le 1er prix. Ce défi donne l’occasion de créer une dynamique autour de ce projet, entre les enseignants et les équipes de cuisine des collèges et permet aux collégiens d’aborder des sujets de géographie, d’écologie ou de qualité alimentaire. 

Le Département soutient les initiatives des collèges qui vont dans le sens du développement durable. Depuis 2014, la démarche de labellisation E3D (Ecole ou Etablissement en Démarche globale de Développement Durable) est proposée aux écoles et établissements scolaires de l’Académie de Nantes et le Département accompagne les établissements vers cette labellisation. Premier collège distingué en juin dernier, le collège Jacques Prévert de Pontvallain mène de nombreuses actions où les enjeux pédagogiques et civiques sont au service du développement durable.