Le Conseil départemental recrute 50 assistants familiaux !

C’est à l’occasion de la 8ème journée professionnelle des assistants familiaux, qui s’est déroulée au Mans en présence de Marie-Pierre Brosset, vice-présidente de la commission Solidarité du Département, que le Conseil départemental a lancé une campagne de recrutement, afin de faire connaître plus largement la profession d’assistant familial, car le besoin est concret et urgent !
Le Conseil départemental recrute 50 assistants familiaux

L’objectif est clair et affiché : recruter 50 nouveaux assistants familiaux sur la période 2019-2020. En effet,  55 % des assistants familiaux ont plus de 50 ans, il y a plus de départs que d’arrivées, le Département de la Sarthe se heurte donc à la pyramide des âges...

C’est pourquoi, il est devenu urgent de communiquer sur ce « métier-passion » qui suscitera sûrement des vocations. Le Département a choisi de lancer une campagne de recrutement à destination de tous les Sarthois.

Pour les besoins de cette campagne, Ophélie, 34 ans, assistante familiale depuis 3 ans, s’est prêtée au jeu, afin d’aider à faire connaître son métier !

 

L’assistant familial est un professionnel qui :

  • offre un cadre éducatif, familial, relationnel, et affectif permettant aux enfants ou adolescents de s’épanouir dans de bonnes conditions
  • travaille avec le soutien d’une équipe : éducateurs spécialisés, assistants sociaux, psychologues, puéricultrices 
  • favorise les liens entre l’enfant et sa famille suivant les modalités de rencontres précisées par le service de l’Aide sociale à l’enfance ou le tribunal pour enfants
  • est impliqué et met en œuvre le projet éducatif pour l’enfant (scolarité, santé, loisirs, famille)

Le savoir-être recherché chez un assistant familial :

  • Accepter le travail à domicile, 24H/24
  • Permettre l’accueil de différents profils d’enfants (dans le champ du handicap, enfants en bas âges, adolescents, profil abandonnique…),
  • Faire preuve de tolérance, de souplesse, de dynamisme et d’ouverture d’esprit, 
  • Etre en capacité de prendre du recul et la distance nécessaire,
  • Avoir le sens du travail d’équipe

Pas de diplôme requis, mais une première formation de 60 heures

Depuis 2005, le cadre des assistants familiaux s’est professionnalisé. Ils doivent désormais suivre une formation obligatoire de 300 heures pour se présenter au diplôme d’Etat d’assistant familial. Ils doivent suivre 60 heures avant l’accueil du premier enfant puis 240 heures dans les trois années qui suivent le premier contrat de travail avec le Conseil départemental. Ils peuvent accueillir un à trois enfants (voire quatre s’il s’agit de fratrie) âgés de 0 à 18 ans.

Agrément auprès du Département

Pour exercer ce métier, il faut obtenir au préalable un agrément délivré également par le Conseil départemental, service de P.M.I (Protection Maternelle et Infantile). Des évaluations sociales et psychologiques sont effectuées par les travailleurs médico-sociaux. 

L’assistant familial travaille en équipe

L’assistant familial est la personne qui accueille à son domicile, de manière continue ou intermittente, un ou des enfants âgés de 0 à 18 ans, des jeunes majeurs jusqu’à 21 ans relevant de la protection de l’enfance en danger. Leurs parents se trouvent dans l’incapacité temporaire d’en assumer la garde. 

 

500 professionnels de la protection de l’enfance réunis pour une journée exceptionnelle

La campagne de recrutement pour trouver de nouveaux assistants familiaux a été présentée à l’occasion de la journée de formation qui réunit tous les professionnels salariés du Département concourant à l’accueil familial (assistants familiaux-famille d’accueil, référents éducatifs, psychologues, puéricultrices…). Elle est organisée autour d’un sujet en lien direct avec leurs pratiques.  La thématique retenue pour cette 8ème édition était « Les émotions au cœur de la relation ».

Cette année, le service des Assistants familiaux du Département, le Service Éducatif Renforcé d’Accueil Familial Montjoie et l’ESCABELLE - INALTA se sont associés pour l’organisation de cette journée.  La présence des professionnels de ces associations est issue de la volonté du Département à favoriser des temps de formation conjointe qui contribuent à l’interconnaissance des professionnels de l’enfance et leur dispense de nouveaux savoirs pour améliorer leur savoir-être et leur savoir-faire.

La journée en images

Journée des assistants familiaux
Journée des assistants familiaux
Journée des assistants familiaux
Journée des assistants familiaux
Journée des assistants familiaux
Journée des assistants familiaux
Journée des assistants familiaux