Le collège du Villaret devient collège Joseph Weismann

Le Conseil départemental a décidé de donner au collège du quartier du Villaret, au Mans, le nom de Joseph Weismann, « homme de devoir et d’exemplarité ».
Le collège du Villaret devient collège Joseph Weismann

« Nous voici rassemblés pour rendre hommage à un Sarthois d’exception, un Sarthois dont la vie aura fait corps avec son siècle. En choisissant votre nom pour le Collège du quartier du Villaret, le Conseil départemental a souhaité faire le choix du devoir et de l’exemplarité. »

Afin de rendre hommage à des femmes et des hommes d’exception, trois collèges qui n’avaient pas de nom autre que celui du lieu de leur implantation porteront désormais leurs patronymes. Le 1er de ces établissements à changer de nom est le collège du Villaret, au Mans, qui est devenu, samedi 2 février, le collège Joseph Weismann, en présence de Joseph Weismann, bien-sûr, mais aussi de Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental, de Nicolas Quillet, préfet de la Sarthe, de Stéphane Le Foll, maire du Mans, et de très nombreux élus, professeurs et élèves.

Survivant de la rafle du Vél-d’Hiv, de la Shoah, Joseph Weismann a passé ces dernières décennies à raconter son histoire aux collégiens sarthois afin que personne n’oublie les milliers de Juifs condamnés à la déportation cet été 1942.

« TÉMOIGNER, UNE DEUXIÈME VIE »

« C’est une rencontre avec Simone Veil – que notre Département honorera également en donnant son nom au Collège « Anjou » de Sablé-sur-Sarthe – qui vous fera cheminer et prendre conscience de l’importance de votre témoignage », a retracé Dominique Le Mèner, saluant « le devoir de la transmission à toutes les générations [dont] vous avez  été, des années durant, l’incarnation dans notre Département comme dans toute la France.»

« Ce travail capital ne doit pas disparaitre avec ceux qui l’ont porté, qui y ont contribué. C’est ainsi que donner votre nom à un établissement d’enseignement secondaire contribuera à perpétuer ce message à l’adresse des générations futures. […] Passeur d’Histoire, vous communiquez votre conscience aigüe de la valeur de la vie à nos jeunes. Quel meilleur endroit qu’un collège pour cela ? »

Joseph Weismann a répondu à cet hommage en faisant ce qu’il fait depuis des années : parler de ses échanges avec les collégiens. En lisant des extraits de 2 albums – « j’en ai des milliers comme celui-ci » – offerts par des élèves du Mans et de Bouloire. « Témoigner, pour moi,  a été une deuxième vie ! » Avec toujours le même message : « Ne pas subir ! »

Quant au principal du collège Joseph Weismann, François Bouvet, il a scandé les paroles d’une chanson de Calogero, Le Vélo d’Hiver : « On m'appelait le vélo d'hiver – C'était le plein juillet – Ils enfermèrent sous ma verrière – Vrai de vrai je me rappelle – Des familles entières – Qu'ils déportèrent vers l'enfer ». Avant de lancer à Joseph Weismann : « Vous êtes ici chez vous ! »

LA CÉRÉMONIE EN IMAGES

Le collège du Villaret devient collège Joseph-Weismann
Le collège du Villaret devient collège Joseph-Weismann
Le collège du Villaret devient collège Joseph-Weismann
Le collège du Villaret devient collège Joseph-Weismann
Le collège du Villaret devient collège Joseph-Weismann
Le collège du Villaret devient collège Joseph-Weismann