La Sarthe, le Maine-et-Loire, et la Mayenne s’unissent pour développer le tourisme fluvial

A l’échelle du bassin de la Maine, les trois Départements ambitionnent de développer le tourisme fluvial et fluvestre. A la fois économique et touristique, un plan d’action commun a été décidé pour attirer de nouveaux visiteurs.

Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental de la Sarthe a accueilli Christian Gillet, Président du Conseil départemental de Maine-et-Loire et Norbert Bouvet, Vice-Président du Conseil départemental de la Mayenne à l’Abbaye Royale de l’Epau pour la journée du tourisme fluviale. Cette réunion de travail s’est tenue en présence de nombreux conseillers départementaux et agents des trois collectivités. À cette occasion, un plan d’action commun à l’échelle des trois départements a été décidé pour faire du bassin de la Maine une destination incontournable de tourisme fluvial et fluvestre, reconnue au niveau national.

Le tourisme représente aujourd’hui un enjeu majeur de développement des territoires :

  • un enjeu économique en étant créateur d’emplois et source de valeur, de modernisation et d’innovation, 
  • un enjeu social en étant créateur de liens sociaux et culturels, 
  • un enjeu d’aménagement qui permet de rééquilibrer le développement des territoires,
  • un enjeu de valorisation et animation du patrimoine culturel et naturel,
  • Enfin un enjeu d’image et d’attractivité permettant de déterminer le choix d’implantation.

Le tourisme fluvial en France :        

  • 8 500 km de voies navigables
  • Une offre très diversifiée: bateaux promenade, bateaux habitables, péniches-hôtels…
  • 10 millions de passagers en 2016
  • Clientèle internationale à 49%
  • Le tourisme fluvial représente 500 millions d’euros par an de retombées économiques par an en France (estimation réalisée par Voies Navigables de France selon l’observation des territoires traversés par son réseau).
     
tourisme fluvial
tourisme fluvial
tourisme fluvial
tourisme fluvial
tourisme fluvial
tourisme fluvial