Inauguration de trois maisons médicales

Trois maisons de santé pluridisciplinaires ont été inaugurées à Saint-Calais, Bessé-sur-Braye et Vibraye. Situées dans la même Communauté de communes, ces trois structures apportent une réponse à la désertification médicale sur un territoire fragilisé.
Maison médicale Vibraye

Maison médicale Saint-Calais / Bessé-sur-Braye

Le Pays Calaisien a été situé en zone fragile par un arrêté de 2012 de l’ARS des Pays de la Loire. La réalisation d'un pôle de santé pluridisciplinaire comprenant 2 sites a été actée. La Communauté de communes a racheté la maison médicale privée de Saint-Calais et l'a agrandie. Une antenne a été construite à Bessé-sur-Braye.

Professionnels de santé accueillis

  • Saint-Calais : 3 médecins généralistes, 4 chirurgiens-dentistes, 2 infirmières libérales, 1 pédicure-podologue, 1 laboratoire d’analyse
  • Bessé-sur-Braye : 1 médecin généraliste, 3 infirmiers(ères) libéraux, 1 pédicure-podologue, 1 ostéopathe

Montant total des travaux : 1 165 312,90 € HT dont 160 000 € pour le Département et 26 477 € au titre de la CDL

Maison médicale de Vibraye

Le projet de la maison médicale de Vibraye a été finalisé en octobre 2015 et approuvé par l'Agence Régionale de Santé. Le bâtiment d'une surface de 980 m² a été achevés en juin 2017. Il accueille les professionnels de santé, ainsi qu’un espace pour les archives, une salle de réunion et un studio de 25 m2 pouvant accueillir un stagiaire ou un interne.

Professionnels de santé accueillis

  • 4 médecins généralistes, 3 chirurgiens-dentistes, 3 masseurs–kinésithérapeutes, 1 podologue,  3 infirmières, 1 psychologue

Montant total des travaux : 1 251 063 € HT dont 160 000 € pour le Département

La politique volontariste du Département

La démographie médicale est un des principaux défis à relever pour permettre l'accès aux soins de premier recours. À ce titre, le Conseil départemental mène depuis 2005 une politique volontariste pour attirer les professionnels de santé sur le département, avec notamment :

  • des aides directes aux étudiants et professionnels dont la plupart comportent un engagement d'installation,
  • des aides aux collectivités locales pour l'investissement dans les projets de maisons de santé pluridisciplinaires.

Ces mesures représentent un effort financier important (1 979 461 € en fonctionnement et 1 056 495 € en investissement), récompensé par l'installation effective de 11 médecins et 22 installations prévues d'ici 2019. 

D'autre part, ont été signés :

  • 78 contrats médecine générale,
  • 69 contrats odontologie,
  • 10 contrats masso-kinésithérapie, 
  • 19 contrats d’aide à la première installation (9 médecins généralistes, 1 médecin psychiatre, 3 chirurgiens-dentistes, 7 masseurs-kinésithérapeutes).

Enfin, l'objectif établi de créations de 19 pôles et maisons de santé pluridisciplinaires  d'ici 2019 est presque atteint : fin 2016, 15 structures étaient ouvertes ou en construction, ayant bénéficié ou obtenu un accord d'un financement du Département.