Greffes d’arbres fruitiers aux abords de la déviation de Saint-Calais !

La déviation de Saint-Calais est considérée comme la première « éco-route » de la Sarthe. Le Département de la Sarthe y a réalisé des plantations dans le cadre de l’aménagement de la déviation de Saint-Calais au cours de l’hiver 2018/2019. Ces plantations aux abords de la route ont notamment pour but de préserver la biodiversité. Près de 90 arbres fruitiers, pommiers et poiriers, ont été plantés.
Greffes d’arbres fruitiers aux abords de la déviation de Saint-Calais !

Ces arbres ont été greffés par le service environnement du Département, en partenariat avec l’association des croqueurs de pommes Maine Perche, afin de reconstituer un verger traditionnel constitué de variétés fruitières anciennes et locales. L’objectif de cette opération de greffe est de produire des fruits de variétés recherchées pour leur précocité, leur qualité gustative, leur conservation ou bien encore leur utilisation.

Ces arbres, après plusieurs années de développement, formeront des cavités intéressantes pour plusieurs espèces de la faune sauvage (insectes, chauves-souris, oiseaux).

 
 
 
 

La déviation de Saint-Calais, première « éco-route du Département »

Inaugurée officiellement en mai 2019, la construction de la déviation de Saint-Calais est un des chantiers routiers majeurs en Sarthe de ces dernières années. De nombreux aménagements paysagers en faveur de la biodiversité ont été réalisés à ses abords. Un exemple parlant d’une politique départementale engagée dans la lutte écologique, par le biais notamment du verdissement de ses chantiers routiers. 

Initiés dès février 2019, ce sont au total : 

  • 5,5 km de haies champêtres à 1, 2 ou 3 étages qui bordent la déviation et où l’on pourra croiser écureuils, mésanges bleues, lézards verts...
  • 14 800 m2 de bosquets qui agrémentent les abords et délaissés de la déviation,
  • 86 arbres fruitiers qui seront greffés – initialement prévue en mars 2020, la greffe a été réalisée le 16 mars 2021.
  • 3 300 m2 de zones humides qui ont été recréées,
  • 120 m de merlons bruts (non recouverts de terre végétale) qui vont pouvoir accueillir abeilles terricoles, bourdons terrestres (insectes pollinisateurs), criquets à ailes bleues...
  • 2 mares propices à la venue de grenouilles vertes, crapauds communs, salamandres tachetées et caloptérix vierges…
  • ainsi que des délaissés ensemencés de plantes sauvages favorables aux insectes pollinisateurs et aux oiseaux. 
 
 
 
 
 

Un verger conservatoire à l’Epau également réalisé avec l’aide des Croqueurs de pommes

A l’instar du verger conservatoire créé à l’Abbaye Royale de l’Epau en mars 2017, greffé en mars 2018, le verger de la déviation de Saint-Calais a un but conservatoire. En effet, diverses variétés de pommes et de poires anciennes qui ont été greffées en mars 2021.

L’association des Croqueurs de Pommes Maine-Perche participent depuis 1978 à la « sauvegarde des variétés fruitières méritantes en voie de disparition ». Il s'agit principalement de ne pas laisser disparaître cet important réservoir génétique constitué par les quelques dix mille variétés de fruits locaux. 

 
 
 

10 000 arbres pour demain

Le Département a initié une grande campagne de plantations d’arbres, majoritairement sur les bords et délaissés des routes départementales, dans le respect des règles de sécurité routières. Ce programme, « 10 000 arbres pour demain », a débuté en fin d’été avec la préparation de sol, puis courant novembre, avec la plantation des arbres et arbustes.

Triple objectif : améliorer le paysage, le stockage carbone et la lisibilité de la route.

Le Département prévoit de poursuivre les plantations de manière régulière sur plusieurs années. Toutes les plantations seront finalisées d’ici la fin de l’hiver. Un entretien (arrosage) est prévu durant 2 ans par les entreprises qui réalisent les plantations.

 

En images

Greffes d’arbres fruitiers aux abords de la déviation de Saint-Calais !
Greffes d’arbres fruitiers aux abords de la déviation de Saint-Calais !