Excellente saison pour l'Abbaye Royale de l’Epau

Les chiffres de l’année 2017 sont désormais connus. Les résultats montrent une augmentation sans précédent de la fréquentation toute tendance confondue. Ces bons chiffres couronnent la politique d’animation culturelle menée par le Conseil départemental au sein de l’Abbaye Royale de l’Epau.

L’année écoulée permet de dresser un premier bilan plus que satisfaisant, puisque la barre symbolique des 48 000 visiteurs a été franchie.

Ainsi, la fréquentation pour l’année 2017 s’établit à 48 300 visiteurs soit une hausse de près de 53% par rapport à l’année 2016, où 31 600 visiteurs avaient été accueillis.

L’année 2017 a été marquée par l’engagement et la mobilisation des équipes de l’Abbaye Royale de l’Epau pour la valorisation patrimoniale du site et par le développement de l'offre culturelle à destination des publics (individuels/groupes/scolaires). Des résultats concrets qui encouragent à poursuivre la valorisation patrimoniale du site.

Près de 55 000 visiteurs et 50% de Sarthois

En termes de provenance géographique, une grande majorité des visiteurs viennent de l’Hexagone à 72,88% dont 27,11% de Ligériens et 7,31% de Franciliens. Il est important de noter que les Sarthois comptabilisent 48,19% de la fréquentation totale. Un chiffre qui confirme leur attachement à leur culture patrimoniale locale.

En outre, si on ajoute la fréquentation de la 35ème édition du Festival de l’Epau, la fréquentation s’établit à un peu plus de 55 000 visiteurs.

L’Abbaye Royale de l’Epau, lieu de partage de cultures

Avec une politique d’animation dynamique et audacieuse, l'Abbaye Royale de l'Epau étonne et valorise, du 1er janvier au 31 décembre, le patrimoine cistercien et s'attache à mettre en lumière l’un
des personnages les plus emblématiques du territoire sarthois : la Reine Bérengère de Navarre.

Voici une brève rétrospective, non exhaustive, de l’année 2017 :

  • une nouvelle charte graphique (nouveau logo)
  • une nouvelle appellation, Abbaye Royale de l’Epau
  • la carte Reine Bérengère, pour revenir librement à l’Abbaye Royale de l’Epau
  • un nouvel espace de restauration dans « Le Passage des moines »
  • la multiplication des offres à destination des publics, famille et scolaire
  • la plantation d’un verger conservatoire
  • un premier weekend consacré aux jeux d’histoire et de stratégie
  • un premier weekend bien-être
  • une enquête policière grandeur nature
  • une performance de danse contemporaine
  • le final du 11ème Festival Teriaki
  • la 5ème saison photo de l’Epau
  • une exposition Bande-Dessinée « Le Dernier Assaut » Jacques Tardi
  • une vente aux enchères
  • la 35ème édition du Festival de l’Epau

Retour en images