Dominique Le Mèner interpelle le Président de la République

Dominique Le Mèner a remis un courrier au Président de la République sur la situation des sites du groupe Arjowiggins et TE Connectivity, à l'occasion de sa venue à l'Élysée pour une session de travail dans le cadre du Grand débat national.

Dans le courrier qu'il a remis au Président de la République, Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental de la Sarthe, demande à l’État de se saisir des dossiers de placement en redressement judiciaire des sites sarthois d’Arjowiggins et de TE Connectivity, afin de pouvoir préserver l’emploi dans le département. Il précise que « sans le concours financier des pouvoirs publics, il est à craindre que les plans de reprise présentés ne puissent se finaliser. Si les collectivités locales se sont engagées à aider les repreneurs éventuels dans le cadre de leur champ de compétences et dans la mesure des moyens qui sont les leurs, aucun engagement de l’État n’a jusqu’alors été formalisé.»

La décision du papetier Sequana d'engager une procédure de sauvegarde et de placement en redressement judiciaire de trois filiales françaises de son entité Arjowiggins met en péril plus de 800 emplois en Sarthe (568 sur le site de Bessé-sur-Braye et 262 à Saint-Mars-la-Brière). L'entreprise sarthoise TE Connectivity, située à Allonnes, fait également l’objet d’une procédure similaire, avec 141 emplois en jeu. 

 

Pour rappel, Dominique Le Mèner avait adressé un courrier au ministre des Finances au début du mois de janvier, à la suite de l’annonce faite par le papetier Sequana de la demande d’ouverture de procédure de sauvegarde et de placement en redressement judiciaire des trois filiales françaises d’Arjowiggins.

En savoir plus
 

©AurélienFAIDY/AutoFocus-prod