Déviation de Saint-Calais : dernière ligne droite avant la mise en service totale

Les travaux de terrassements de la section ouest et du giratoire de raccordement ont débuté le 11 juin dernier. Ils marquent la dernière étape de ce chantier d’envergure qu’est la déviation de Saint-Calais ! La mise en service de la déviation n’est pas encore programmée et dépendra des conditions météorologiques et de l’avancement du chantier. Une mise en service au début du printemps 2019 est aujourd’hui envisageable.

Nouveau point d'avancement, ce matin, sur la déviation de Saint-Calais en présence de Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental de la Sarthe, Frédéric Beauchef, Président de la commission Infrastructures Routières et conseiller départemental du canton, Christelle Morancais, Présidente de la Région Pays de la Loire et Françoise Lelong, conseillère départementale du canton.

Un nouveau giratoire et la création de la section Ouest de la déviation

Dernier chaînon manquant des 4 carrefours giratoires créés dans le cadre de la déviation, le carrefour giratoire Ouest (rayon 25 m) se situera au niveau de la ZA de la Chasselouvière. Ce point d’entrée sur la déviation, en venant du Mans, permettra un accès sécurisé au POINT P et à un parking de covoiturage d’une capacité de 22 places.

A la mise en service du rond-point, prévue début Août, la ZA de la Chasselouvière sera accessible en entrée côté le Mans et en entrée / sortie à une centaine de mètres à l’EST du carrefour giratoire, côté Saint-Calais.

Après la libération de la plateforme ayant permis la construction du viaduc, les terrassements généraux de la section OUEST vont pouvoir commencer. Ce sont 80 000 m3 de déblais qui vont être mis en remblais, dont 11 000 m3 seront traités à la chaux, permettant ainsi de diminuer l’apport de matériaux granulaires. 

Dans cette même démarche environnementale, 14 000 tonnes de produits bitumineux tièdes seront mis en œuvre sur les 2,4 km qui relieront les giratoires du point P à celui de la route de Vibraye (RD1). 

Déviation de Saint-Calais
Déviation de Saint-Calais
Déviation de Saint-Calais

Le franchissement de l’Anille par un viaduc de 125 m construit de juin 2017 à août 2018

Il s’agit d’un pont mixte comprenant une charpente en acier, constitué de 2 poutres métalliques de 3,00 m de hauteur, reliées par des entretoises, sur laquelle est posé un tablier composé de dalles en béton armé, clavetées sur les poutres, de 11,86 m de largeur. L’ouvrage est composé de 2 travées de 60 m de portée, reposant sur 2 culées en extrémités et, 1 pile intermédiaire édifiée sur l’île entre les 2 bras de l’Anille.

Les travaux, commencés en juin 2017, sont réalisés par l’entreprise Eurovia Béton (Tours) pour les parties d’ouvrage en béton armé et, l’entreprise BERTHOLD (Dieue-sur-Meuse) pour la structure métallique. La première phase portait sur les fondations profondes de 24 pieux en béton armé, de 1,00 m de diamètre, sous les 3 appuis, de longueur variant de 12,00 à 17,00 m, afin de fonder l’ouvrage  dans des terrains durs et non compressibles. 

Ensuite, les supports (chevêtres) ont été réalisés sur les culées ainsi que les murs en retour qui serviront de soutènement pour les remblais contigus à l’arrière du viaduc. La pile centrale est constituée de 2 colonnes composées de coques préfabriquées, servant de coffrage au béton armé coulé par étapes successives. 

De septembre à novembre 2017, les poutres ont été usinées en atelier par tronçons de longueur variant de 18 à 26,43 m afin de permettre leur acheminement sur site par itinéraire routier. Chaque élément a la forme d’un I majuscule  composé d’une âme d’épaisseur constante 2,5 cm et, de 2 semelles dont l’épaisseur est variable de 5 cm à 8 cm au niveau des appuis. La charpente métallique a été  assemblée à blanc en usine puis transférée vers l’atelier de peinture afin de réaliser 2 couches de protection anticorrosion après sablage. Toutes ces phases font l’objet de contrôles à la fois par l’entreprise mais également et par le Département via un organisme de contrôle technique public, pour vérifier la conformité des soudures et les épaisseurs de peinture.

La charpente métallique a été assemblée, soudée et peinte après acheminement fin novembre sur le remblai réalisé en 2016 sur la rive droite de l’Anille. Elle a été lancée en février 2018.

Le tablier est composé de dalles en béton armé préfabriquées de 2,46 × 11,86 m, pour un poids de 18,6 t chacune. Acheminées par camions depuis la Flocelière en Vendée, elles ont été installées en mai, assemblées entre elles et connectées aux goujons de la charpente métallique par du béton armé. 

Après des retouches, la couche de peinture finale, les travaux de construction des équipements et superstructures seront réalisés: étanchéité, dispositifs de sécurité, corniches caniveaux, couche de roulement. Le viaduc sera achevé à la rentrée scolaire.

TIMELAPSE Viaduc de Saint-Calais

Et après ?

Place aux aménagements paysagers à partir de cet automne : les talus et délaissés de voirie seront plantés et les zones humides restaurées.

Chiffres & Financement

Longueur de la déviation : 4 km au nord – ouest de Saint-Calais
Début des travaux : 2012
Mise en service prévisionnelle de la déviation : 2019 
Maîtrise d’ouvrage : Département de la Sarthe
Montant total de l’opération : 23,3 M €

Financement
Conseil départemental : 10,0 M€
Etat : 8,0 M€   
Région des Pays de La Loire : 4,6 M€
Commune de Saint-Calais : 0,7 M€
 

Une mise en service qui dépendra de la météo

La mise en service de la déviation n’est pas encore programmée. Cela dépendra des conditions météorologiques et de l’avancement du chantier. Une mise en service au printemps 2019 n’est pas exclue et peut être avant si la météorologie est clémente.

Un chemin de randonnée prolongé et des eaux pluviales assainies

En parallèle, un passage inférieur pour piétons (20 m de long, 3 m de large, 2,5 m de haut), situé au niveau de l’actuel chemin du Grand Plessis, permettra de prolonger le chemin de randonnée du parking point P jusqu’à la petite Gâte et de rejoindre ainsi le Lac.

A la mise en service de la déviation, l’ensemble des bassins de rétention sera opérationnel et permettra de réguler, d’assainir les eaux pluviales de la déviation avant rejet vers l’Anille.

Déviation de Saint-Calais
Déviation de Saint-Calais
Déviation de Saint-Calais
Déviation de Saint-Calais
Déviation de Saint-Calais