Des roseaux filtrants pour la station d’épuration de Fatines

La nouvelle station d’épuration de Fatines a été inaugurée. D’une plus grande efficacité et conçue sur la base de roselière filtrantes, elle accompagne l’augmentation de la population du village.

Dominique Aubin, Conseillère départementale, Marietta Karamanli, députée, et Nicolas Augereau, maire de Fatines, ont inauguré la nouvelle station d’épuration du village.

Construite en périphérie du bourg, cette station fonctionne sur la base d’une filtration par des roselières. Elle est dimensionnée pour 600 équivalents habitants (EH), soit nettement plus que l’ancienne station construite en 1988 pour 250 EH avec seulement deux lagunes. C’est ce sous dimensionnement qui a conduit à la nécessité d’entreprendre ces travaux avec le soutien technique et financier du Conseil départemental.

Le Département a ainsi apporté une aide de 67 000 euros aux travaux.

Également, les techniciens du SATESE (Service d’Assistance Technique aux Exploitants de Stations d’Epuration) sont intervenus pour le diagnostic initial en 2012 ainsi qu’en accompagnement des études et de la réalisation du chantier.

Aujourd’hui, l’installation est une réussite, les eaux traitées sont rendues au milieu naturel en respectant strictement toutes les normes de qualité.