Dernière séance plénière de 2017

A l’ordre du jour de cette dernière session du Conseil départemental : plusieurs schémas, illustrations de la vision stratégique de la collectivité et aboutissements de fructueuses réflexions.
Séance plénière décembre 2017

Le Président Dominique Le Mèner a accueilli les 41 conseillers départementaux au sein de l’Abbaye Royale de l’Epau pour une séance plénière de fin d’année. L’occasion de revenir sur l’actualité des Départements, la question budgétaire et l’expression d’une politique offensive et volontaire et de présenter plusieurs schémas, réalisés avec le concours de nombreux partenaires du Département, véritables feuilles de route des actions à mener pour la collectivité.

Suite au Congrès des Départements…

Dominique Le Mèner a expliqué qu’au cours du Congrès de l’Association des Départements de France, des 19 et 20 octobre derniers, à Marseille, les présidents de Départements étaient unanimes pour « rappeler au Premier Ministre les efforts budgétaires que les collectivités départementales ont déjà réalisés prenant ainsi largement leur part à l’effort de gestion collectif de redressement des comptes publics ». 

Ils ont également demandé des mesures fortes pour les Mineurs Isolés Etrangers, après les propos du Président de la République, estimant que l’Etat doit assumer ses missions régaliennes face à ce phénomène migratoire. Ils se sont vu opposer une réponse pour le moins technocratique de financement exceptionnel. Il était question d’un Fonds d’urgence de 200 millions d’euros. Ce sera finalement une reconduction prévue à hauteur de 100 millions d’euros. Il concernait 44 Départements, seuls 19 maintenant le seraient.

Des nouveautés en matière d’insertion et d’accès aux services

En qualité de chef de file de l’action sociale, le Département a réalisé un important travail d’actualisation du Pacte Territorial pour l’Insertion (P.T.I.). Samuel Chevallier, président de la Commission Insertion et Logement, a présenté les travaux et réflexions engagés avec l’ensemble de nos partenaires, qui ont permis de dégager des objectifs stratégiques et opérationnels, déclinés en 27 actions pilotées par les signataires.

Ce sont 3 axes de travail qui ont été choisis pour ce nouveau P.T.I. qui sera signé officiellement le 10 janvier prochain : 
- développer l’accompagnement des personnes pour favoriser leur autonomie et leur insertion,
- proposer un dispositif RSA cohérent au service d’une inclusion durable, 
- s’engager dans une gouvernance du P.T.I. pour assurer des parcours coordonnés.

Cette session plénière a été également l’occasion de revenir sur le schéma d’amélioration de l’accès du public aux services, présenté lors de la dernière réunion de l’assemblée départementale. Ces travaux, menés conjointement avec l’Etat, ont défini 16 priorités. 

Soutien aux sapeurs-pompiers de la Sarthe 

En cette période de Sainte-Barbe, le Conseil départemental, a émis un avis favorable à l’unanimité sur le schéma départemental d’analyse et de couverture des risques 2018-2022. L’activité des pompiers sarthois est toujours plus que soutenue : 72,7% d’augmentation des interventions pour les secours à personnes entre 2010 et 2015 ! C’est pourquoi il est impératif de recentrer les missions des pompiers sur les secours d’urgence. 

Economies d’énergie et transition énergétique

« Nous sommes tous conscients des enjeux énergétiques et climatiques et il est de notre devoir de franchir une nouvelle étape dans notre politique de développement durable après les orientations prises dès 2012. » a expliqué Dominique Le Mèner. Les différents caps fixés : favoriser l’émergence de projets d’énergies renouvelables, d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments et renforcer la maîtrise de la demande en énergie. Pour ce faire les choix se sont portés sur : la transition énergétique, l’éco-mobilité, avec l’affirmation du soutien du Département pour l’implantation de bornes électriques et l’éolien, grâce à un complément de la carte de sensibilité. 

Programmation pluriannuelle du plan d’investissements dans les collèges

La commission Réussite Educative, sous la houlette de Régis Vallienne, a présenté la nouvelle programmation des opérations de Gros Entretien et Réparations et de sécurisation pour les collèges pour 2018-2021. Sur 4 ans, ce seront plus de 150 millions d’euros qui seront investis pour les collèges et dans l’économie sarthoise. Démonstration une nouvelle fois de l’engagement fort du Conseil départemental, pour l’avenir des collégiens sarthois. 

La nouvelle programmation des travaux lourds prévoit des grosses opérations (construction de restaurants scolaires, restructuration complète ou partielle, mise en conformité) pour 10 collèges entre 2018 et 2021 pour un montant de plus de 27 millions d’euros mais également 12 millions pour les travaux de Gros Entretien et Réparations, 4 millions pour la sécurisation, 6,4 millions pour les urgences techniques. Le Plan Numérique sera également actualisé.

Nouveau schéma de développement touristique 2017-2021

Le tourisme est un véritable levier économique pour la Sarthe et les 4 axes principaux de ce nouveau schéma viennent structurer l’action publique. Fruit d’un travail partenarial important avec les différents professionnels du tourisme, partenaires institutionnels et les élus du territoire, ce nouveau plan départemental, présenté par Véronique Rivron, présidente de la Commission Attractivité du Conseil départemental s’appuie notamment sur le positionnement géographique très favorable de la Sarthe, à proximité immédiate du bassin parisien, avec ses axes de circulation et son étoile autoroutière à 5 branches. 

Dans ce schéma, il est prévu de développer l’investissement touristique et la qualification de l’offre, prendre appui sur les filières à forte valeur ajoutée, porter le rayonnement du département vers l’excellence touristique, bâtir une nouvelle gouvernance avec l’appui de Sarthe Développement.