Commission permanente : aides, routes et prieuré de Vivoin au programme

La Commission Permanente du Conseil départemental s’est réunie jeudi 24 septembre, à l’Abbaye Royale de l’Épau, pour examiner 81 dossiers dont les aménagements de sécurité sur la RD 357 entre Le Mans et Saint-Calais, le Fonds social d'urgence (plus de 700 000€ d’aides attribuées), 245 000€ d’aides aux équipements sportifs et un délégataire de gestion pour le prieuré de Vivoin.
Aides, aménagements routiers et prieuré de Vivoin au programme de la commission permanente

Dans le cadre de sa politique routière, le Département souhaite réaliser des aménagements de sécurité sur la RD 357 entre Le Mans et Saint-Calais. Cette opération, inscrite en priorité 1 au schéma routier, permettra de limiter les dépassements dangereux, de fluidifier le trafic et de sécuriser l’intersection RD 357 / RD 58 P à Montaillé. La procédure nécessaire à la réalisation de trois créneaux de dépassement et d'un carrefour giratoire se poursuit. Enquête publique, conformité environnementale, classements et déclassements de voies (départementales, communales, chemin rural) et enquête parcellaire…, la commission permanente a déclaré vouloir poursuivre l’opération des aménagements de sécurité sur la RD 357 votée en novembre 2019.

Pour rappel, l’opération consistera à :

  • réaliser un créneau de dépassement à Ardenay-sur-Mérize qui permettra les dépassements dans le sens Le Mans vers Saint-Calais sur une longueur de 843 m. Il s’accompagnera de la fermeture de la voie communale n° 8 qui mène à Ardenay-sur-Mérize en venant du Mans. Une voie nouvelle à partir de la route de Parigné-l’Évêque (RD 52 bis) sera créée pour maintenir la desserte d’Ardenay-sur-Mérize.
  • réaliser un créneau de dépassement sur les communes de Bouloire et Ecorpain consistant à créer un tronçon de route à 2 x 2 voies séparées par un terre-plein central, permettant des dépassements dans les deux sens de circulation. La vitesse sera limitée à 110 km/h pour les véhicules légers, ce qui permettra des dépassements aisés des poids-lourds. Pour des raisons de sécurité, les accès directs à la RD 357 ne pourront être maintenus. C’est le cas également de l’intersection de la RD 357 avec le chemin rural n° 1 à Ecorpain. Une voie nouvelle de desserte sera créée le long de la RD 357 pour rétablir les accès.
  • réaliser un créneau de dépassement à Montaillé d’une longueur utile de 449 m, utilisable dans le sens Saint-Calais vers Le Mans. Le carrefour actuel en « X », à l’intersection des RD 357 et 58 P, sera remplacé par un carrefour giratoire et déplacé 250 m plus à l’Ouest. Le projet va engendrer la création de plusieurs voies de désenclavement et le recalibrage d’un chemin afin de rétablir les accès modifiés ou supprimés.
     

Fonds social d'urgence : plus de 700 000€ d’aides attribuées

Lors de la session du 30 avril dernier, le Conseil départemental de la Sarthe a mis en place à la demande de Dominique Le Mèner, président du Conseil départemental, un fonds d’urgence social destiné aux chefs d’entreprise non-salariés de moins de 3 salariés qui n’ont pas eu d’activité - et donc de salaire – pendant la période du confinement. 461 demandeurs ont pu bénéficier de ce fond de secours d’1M€, soit 703 200€ d’aides accordée à ce jour. 

245 000€ d’aides aux moyens et grands équipements sportifs

Le Département de la Sarthe, premier partenaire du sport en Sarthe, soutient les clubs amateurs, professionnels, les manifestations sportives ainsi que les comités départementaux. La collectivité poursuit également un programme départemental pour les moyens et grands équipements sportifs, afin de soutenir la rénovation ou l’extension des équipements sportifs utilisés par les collèges, ainsi que pour le soutien à la rénovation ou l’extension des équipements sportifs dans les Communautés de communes « déficitaires » c’est-à-dire où le nombre d’équipements sportifs pour 1 000 habitants se situe en dessous de la Moyenne Régionale. Un budget de 607 000€ a été voté pour 2020 et 245 000€ sont attribués par cette Commission Permanente concernant les travaux suivants :

  • Parcé-sur-Sarthe : Réhabilitation et l’extension de la salle de sports Jean-Yves DALIVOUST - 95 000€
  • Le Mans : Rénovation du gymnase de la Madeleine - 100 000€
  • Le Mans : Travaux de mise aux normes des locaux de la JALT (local chaufferie) - 22 500€ 
  • Sillé-le-Guillaume : Travaux à l’hippodrome - 18 000€
  • Roëzé-sur-Sarthe : Travaux sur le terrain de motocross en vue de son homologation – 10 000€
     

Un délégataire de gestion pour le prieuré de Vivoin

Conformément à ses engagements, le Conseil départemental de la Sarthe a lancé un appel à projet visant à rechercher un délégataire de gestion pour le prieuré de Vivoin, dont il est propriétaire, après avoir au préalable recherché une solution de délégation publique locale auprès de la Communauté de communes du Pays Belmontais et de la commune de Vivoin qui n’ont pas souhaité reprendre le site en gestion. 

Compte tenu des éléments exposés par les deux dossiers de candidature et notamment des garanties de soutenabilité financière présentées, le Département, à l’occasion de la Commission Permanente du 24 septembre 2020, fait le choix de retenir la candidature de la SCI La Groirie. Le projet proposé vise à la création d’un pôle culturel et économique dont les activités sont positionnées dans une certaine complémentarité de celles déjà gérées au château de la Groirie à Trangé. Il mixe le développement de prestations et d’activités commerciales, à la création d’un centre d’expression artistique contemporaine, d’une programmation d’expositions temporaires, d’un parcours extérieur d‘art contemporain et d’actions d’animations culturelles et patrimoniales (visites, concerts…) confiées notamment à l’association culture au château actuellement basée au château de la Groirie qui établira son siège au prieuré. L’offre sera complétée par la création d’un potager bio géré par la structure « Culture et compagnie ».