Circuit cycliste 2019 : à l’assaut de Sillé-le-Guillaume

L’édition 2019 du Circuit cycliste Sarthe-Pays de la Loire se tiendra du mardi 9 au vendredi 12 avril avec une grande arrivée pentue et technique à Sillé-le-Guillaume. 17 équipes seront au départ.
Guillaume Martin gagne aux Avaloirs en 2018

Des plaines vendéennes aux abords escarpés du château de Sillé-le-Guillaume, la 67ème édition du Circuit cycliste Sarthe-Pays de la Loire sera un incontournable de ce début de saison. Du 9 au 12 avril, 17 équipes se donneront à fond pour succéder au palmarès à Guillaume Martin, vainqueur en 2018 à Sablé-sur-Sarthe.

Si les 2 premières étapes, promises aux sprinters, sillonneront les routes de Vendée et de Loire-Atlantique, les 2 dernières – les plus difficiles – auront majoritairement pour théâtre la Sarthe. Classique du Circuit de la Sarthe, l’ascension du Mont des Avaloirs (avec un départ de l’Abbaye Royale de l’Épau), jeudi, sera suivie d’une étape finale tout aussi difficile autour de Sillé-le-Guillaume, vendredi.

UN PARCOURS PLUS EXIGEANT

C’est ici que se décidera et se dessinera le podium de cette édition 2019. Sur un circuit de 12,5 km, pentu et technique, à parcourir 6 fois. L’an dernier, c’était un puncheur, le futur vainqueur Guillaume Martin (Wanty-Groupe Gobert), qui avait levé les bras sur l’étape la plus exigeante tandis que des sprinters s’offraient les trois autres. L’édition 2019 devrait être bien différente avec ces 2 dernières étapes promises aux coureurs les plus complets.

17 équipes sont inscrites pour succéder au grimpeur ornais au palmarès. Les Françaises AG2R La Mondiale et Groupama-FDJ représenteront le World Tour. Elles seront accompagnées de 14 Continentales Pro : Androni-Giocattoli, Wallonie Bruxelles (avec Justin Jules), Arkéa-Samsic (Benoît Jarrier), Caja Rural, Cofidis (Nicolas Edet), Corendon, Delko-Marseille, Direct Énergie, Israël Cycling, Manzana Postobon, Roompot, Vlaanderen, Vital Concept et Wanty Gobert (du tenant du titre Guillaume Martin) ; et d’une équipe continentale Saint-Michel-Auber 93, avec un autre Sarthois, Tony Hurel.