CCSPDL : la revanche des sprinters !

Après le coup d’éclat de Mathieu Van Der Poel, hier lors de la première étape à La Châtaigneraie, impossible aujourd’hui de faire des pronostics. Les sprinters ont pris un coup au moral. L’étape d’aujourd’hui entre Freigné et Belligné est l’occasion de prendre sa revanche et c'est Bryan Coquard qui en est sorti vainqueur !
CCSPDL : La revanche des sprinters !

La deuxième journée du Circuit cycliste est toujours un peu particulière. Anciennement découpée en deux demi-étapes avec un contre-la-montre à Angers, elle est aujourd’hui une étape complète dans la campagne de la Communauté de communes du Pays d’Ancenis (Compa).

Partis sous un ciel couvert, un brouillard épais et une visibilité faible, les 101 coureurs de la deuxième étape avaient froid ce matin au départ de Freigné. Ils ont adopté dès le km 0 un rythme soutenu, ce qui n’a pas empêché de nombreuses escarmouches en tête de peloton. 

Il ne faudra attendre que quelques kilomètres pour voir 4 coureurs se détacher et partir seuls en tête, prenant jusqu’à 2 minutes sur le peloton. Une échappée qui conservera son avance jusque dans le circuit final où le dossard 106 Aaron Verwilst se relève au deuxième tour, suivi par le numéro 135 Arjen Livyns dans le 5ème tour.

Les 4 échappés :

  • Marco Minnaard (4 - WGG)
  • Aaron Verwilst (106 - SVB)
  • Arjen Livyns (135 - ROC)
  • Kevin Le Cunff (164 - AUB)
     

La revanche des sprinters ?

Plus que 2 hommes en tête qui espèrent faire la différence sur cette boucle de 9,3km, à parcourir 7 fois. Mais un peloton qui vous prend en chasse est toujours difficile à garder à distance. Les équipes se relaient et durcissent le rythme réduisant l’écart à 30 secondes à 2 tours de l’arrivée. Chacune espère placer au mieux ses hommes forts afin qu’ils puissent également marquer les esprits avant les 2 dernières étapes plutôt réservées aux grimpeurs. Séparés du peloton de seulement 10 secondes dans le dernier tour, les deux hommes se retournent et finissent par se faire reprendre dans les derniers kilomètres.

Les relais continuent dans la tête du peloton. Les équipes s’observent et essaient de deviner les tactiques de chacune. Qui partira la première ? À quelle distance ? Plus que 3 kilomètres pour affiner les stratégies.

Un sprint s’engage dans les 500 derniers mètres. Chacun se lance vers la ligne d’arrivée devant une foule compact venue voire ces cyclistes du monde entier. Plus que quelques mètres et contrairement à hier la victoire est nette, large et sans contestation. Bryan Coquard, adoré par le public et déjà vainqueur sur les étapes du Circuit cycliste s’impose avec plusieurs longueurs devant 2 autres vainqueurs d’étape, Marc Sarreau et Justin Jules. Un sprint magnifique et une très belle revanche des spécialistes ! Bryan Coquard a passé la ligne le doigt en l'air, en hommage à son grand-père, récemment décédé. "Cela fait un mois qu'il est parti, je voulais gagner pour lui. Aujourd'hui, cette victoire est pour lui!"

Le classement général est dominé par trois anciens vainqueurs d'étape : Bryan Coquard, Mathieu Van der Poel et Justin Jules.
 

Après les sprinters, place aux grimpeurs

Tradition oblige, la 3ème étape se terminera demain à Pré-en-Pail-Saint-Samson au pied des Avaloirs et de la fameuse côte de la Boucherie. Un final que les habitués du Circuit cycliste, coureurs et spectateurs, connaissent bien : ils savent que ces nombreuses ascensions marquent les esprits et les corps. Mais cette année, la 4ème étape sera elle aussi taillée pour les grimpeurs et tous sauront que, pour remporter cette 67ème édition, il faudra être fort physiquement et mentalement.

Que retenir de cette seconde étape ?

  • L'équipe de Mathieu Van der Poel, forte de la victoire d’hier, a aujourd’hui emmené le peloton sur la quasi-totalité du parcours. Empêchant ainsi les échappés de les distancer.
     
  • Aujourd’hui 10 avril, 2 anniversaires étaient fêtés sur le Circuit, celui de Benoit Jarrier de l’équipe Arkea Samsic et de Daniel Mangeas, mythique speaker de la course et du Tour de France. Les coureurs lui ont tous souhaité un très bon 70ème anniversaire et entonné un chant avec le public présent au départ et à l’arrivée.
     
  • Enfin et surtout, un sprinter vexé est un sprinter dangereux. La preuve, les trois premiers de cette deuxième étape sont trois spécialistes du finish !

 

La seconde étape en images

CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
CCSPDL : La revanche des sprinters !
Bryan Coquard : vainqueur de la deuxième étape.