Au château de Courtanvaux, on réinvente le patrimoine !

Douze lauréats de l'appel à projets Réinventer le patrimoine, lancé à l'occasion des Journées européennes du Patrimoine 2019, ont été sélectionnés, dont le château de Courtanvaux à Bessé-sur-Braye.
Le château de Courtanvaux

Lors des Journées du Patrimoine 2019, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et Franck Riester, ministre de la Culture, lançaient la mission Réinventer le patrimoine, confiée à Philippe Augier, maire de Deauville. Objectif de la mission : mettre en valeur le patrimoine touristique à travers un appel à projets national visant à réhabiliter et tranformer des sites à valeur patrimoniale ou architecturale en projets hôteliers, culturels, évènementiels ou tiers-lieux.

Réuni le 13 décembre, le jury a sélectionné 12 lauréats parmi les 96 dossiers déposés, dont le château de Courtanvaux. Ces lauréats seront accompagnés dans leurs projet par l'Agence nationale de la cohésion des territoires, la Banque des Territoires et Atout France, pour leur mise en œuvre courant 2020.

Mixer les usages pour en faire un site de référence

Actuellement, le château de Courtanvaux accueille, dans le grand château, des scolaires et groupes d'enfants, propose des visites guidées pour les individuels, les groupes et également des visites privées. C'est également un lieu de diffusion culturelle de mars à octobre, et des événements privés (mariages, séminaires, groupes culturels) y sont organisés. Le projet envisagé vise à confier, via un bail emphytéotique, la gestion des grands et petits châteaux à des exploitants privés. Une partie du domaine restera libre d'accès au public.

Les espaces intérieurs et extérieurs de réception, associés à des offres de restauration, des salles de séminaires, permettront de recevoir des groupes d'affaires et des manifestations familiales. L'offre d'hébergements dans les deux châteaux sera développée. Des animations telles géocaching au sein du parc, escape game, team building, seront intégrées sur le site pour les séminaires. Une offre de services type coworking est également prévue.

Côté culturel, une scénographie innovante associant des visites guidées animées sera adaptée aux différents publics. Expositions temporaires, événements musicaux, théâtraux ou cinématographiques étofferont l'offre culturelle. Il est également envisagé d'instaurer des résidences d'artistes, d'y organiser des rendez-vous en lien avec des événéments nationaux. Côté nature, le parc sera valorisé au travers d'une offre de visite sensorielle et ludique. Un jardin potager et fruitier selon les principes de la permaculture sera créé. 

Un espace salon de thé favorisant les circuits courts et une boutique liée à la visite, aux produits du terroir et au végétal compléteront l'offre.  Enfin, une large place sera accordée à l'accès public : ouverture du parc côté plan d'eau et parc à l'anglaise, animations et démonstrations de permaculture, visite pédagogique, accès du plan d'eau pour la pêche et parcours d'observation faune et flore...

Avec ce projet, le château de Courtanvaux veut devenir un site emblématique du sud Sarthe pour le tourisme et le patrimoine. 

 

  • La Place Ducale de Charleville-Mézières (Ardennes)
  • Le Fort Saint-Nicolas de Marseille (Bouches-du-Rhône)
  • La Briqueterie de La Grève-sur-Mignon (Charente-Maritime)
  • Le Couvent de la Visitation du Puy-en-Velay (Haute-Loire)
  • La Citadelle de Givet à Charlemont (Ardennes)
  • Le Familistère de Guise (Aisne)
  • Le Château de Courtanvaux (Sarthe)
  • La Ferme Nord de Zuydcoote (Nord)
  • Le Domaine de Pontigny (Yonne)
  • Le Centre hospitalier Gérard Marchant de Toulouse (Haute-Garonne)
  • Le Parc de Wesserling (Haut-Rhin)
  • Le Château de L'Isle-Briand (Maine-et-Loire)

Un fonds d'ingénierie est destiné à accompagner les lauréats dans la définition de leurs projets d'investissement et à en accélérer la concrétisation, en facilitant notamment les partenariats privés en matière d'exploitation et d'investissement. Le pilotage technique de ce fonds est assuré par le ministère chargé de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, le ministère de la Culture, ainsi que l’Agence Nationale de la cohésion des territoires, la Banque des Territoires et Atout France sous le parrainage de Philippe Augier.

Les projets sélectionnés feront l'objet d'une expérimentation pendant l'année 2020 afin d'accompagner les porteurs dans les procédures préalables à l'aboutissement de elurs projets : faisabilité technique, programmation des animations et services, consolidation du modèle juridique et financier, optimisation de la gouvernance et pilotage de projet. Il est également prévu de mettre en relation très en amont les porteurs de projet avec des opérateurs exploitants et investisseurs privés, internationaux, nationaux et locaux.

L'ensemble de ce dispositif vise à accompagner la transformation de patrimoine vacant vers une seconde vie et à contribuer au rayonnement de tous les territoires. Réinventer le patrimoine a une vocation touristique : création de services d'hébergement et de restauration, offre de loisirs et évènementielle. Au-delà, l'expérimentation mettra également l'accent sur l'animation et la cohésion territoriales de proximité que devront mettre en place les sites retenus, ce dès la phase de travaux.