Arjowiggins : Dominique Le Mèner a écrit au ministre

La situation des usines Arjowiggins de Bessé-sur-Braye et Saint-Mars-la-Brière est suivie de près par le Conseil départemental. Dominique Le Mèner a ainsi adressé un courrier au ministre de l’Économie Bruno Le Maire.
Dominique Le Mèner

Dans un courrier daté du 8 janvier, à la suite d’un échange téléphonique, Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental, a demandé à Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, quelle était « la position de l’État à l’égard de cette situation ainsi que les solutions que celui-ci compte proposer pour favoriser le maintien de l’activité des usines Arjowiggins menacées ».

« CES USINES CONTRIBUENT À IRRIGUER L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE »

À la suite de l’annonce faite par le papetier Sequana de la demande d’ouverture de procédure de sauvegarde et de placement en redressement judiciaire des trois filiales françaises d’Arjowiggins, Dominique Le Mèner a rappelé au ministre que « cette décision mettait en péril plus de 800 emplois situés en Sarthe » sur les sites de Bessé-sur-Braye (568 emplois) et Le Bourray/Saint-Mars-la-Brière (262 emplois). « La taille non négligeable de ces usines et leur implantation ancienne – remontant au XIXème siècle – contribue structurellement à irriguer l’activité économique des secteurs ruraux concernés. »

Dominique Le Mèner souhaite connaître « la position de l’État à l’égard de cette situation, ainsi que les solutions que celui-ci compte proposer pour favoriser le maintien de l’activité des usines sarthoises menacées ». Avant de conclure : « Soyez assuré que le Département de la Sarthe est particulièrement attentif à l’évolution de la situation. Il se mobilise pleinement aux côtés du Conseil régional pour défendre ces sites et les emplois qui en dépendent en favorisant, dans le cadre de l’exercice de ses compétences, les projets de reprise permettant d’en assurer la viabilité. »