Alerte démarche frauduleuse : démarchage auprès des entreprises en matière de THD

Depuis quelques jours, des entreprises sarthoises ont fait face à un démarchage frauduleux en matière d'accès au réseau de fibre optique Très Haut Débit. Dominique Le Mèner, président du Conseil départemental de la Sarthe, président de Sarthe Numérique a donc a alerté les services de l’Etat comme ceux de la Justice de cette fraude, afin qu’ils puissent se saisir de ce dossier. Il est important d’alerter les Sarthois des dangers de ce démarchage non sollicité et susceptible de les induire en erreur.

Des entreprises sarthoises ont été récemment destinataires d’un courrier rédigé à l’en-tête d’une structure dénommée « La Fibre Pour Tous/Organisme National pour la Transition Numérique », qui leur reproche la non-conformité de leur installation internet et leur rappelle « l’obligation de faire contrôler leurs équipements téléphoniques et leur box internet avant la fin du 3ème trimestre 2020 », tout manquement à cette obligation « pouvant entraîner la paralysie de (leur) système de télécommunications ». Il leur est ainsi préconisé une prise de contact avec la structure « La Fibre Pour Tous » afin que celle-ci effectue un diagnostic évidemment présenté comme totalement gratuit mais qui impliquera probablement une mise à niveau coûteuse des équipements.

Il semble que cette structure tente d’usurper l’identité du « Plan France Très Haut débit » et du dispositif « Cohésion Numérique des Territoires » pour proposer dans un second temps des prestations payantes et sans objet.

Dominique Le Menèr a donc alerté Patrick Dallennes, Préfet de la Sarthe et Delphine Dewailly, Procureure de la République pour que des mesures soient mises en place. « Alors que le Conseil départemental de la Sarthe a entrepris, avec le concours des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) sarthois, un plan de raccordement de l’ensemble des territoires de notre département au Très Haut Débit à l’horizon 2022, les agissements vraisemblablement frauduleux d’une telle structure sont de nature à porter préjudice à cette initiative publique comme de mettre en péril les finances de nombreuses PME/PMI sarthoises. »