60 ans après son acquisition, l’Épau continue de surprendre

Engagé dans la préservation et la vie de l’Abbaye Royale de l'Épau depuis 60 ans, le Département lui a rendu hommage en partageant ses nombreux trésors auprès du public sarthois ce mardi 18 juin.
60 ans après son acquisition, l’Épau continue de surprendre

9 millions d’euros, il s’agit du montant qui a été nécessaire pour rénover et préserver ce joyau architectural, acquis en juin 1959 par le Département. 

Aujourd’hui, lieu culturel incontournable du département de la Sarthe, l’Abbaye Royale de l’Épau ne cesse d’être revisitée, de surprendre et de vivre aux yeux d'un public de plus en plus nombreux. 59 884 visiteurs ont été reçu à l'abbaye en 2018. 

Ce mardi 18 juin, l’abbaye a ouvert ses portes au public venu (re)découvrir les trésors cachés de cet édifice, les expositions et les actions culturelles qui font vivre ce lieu unique chargé d'histoire.

Engagés dans la préservation de ce site, étaient présents lors de cette journée, Dominique Le Mèner, Président du Conseil départemental de la Sarthe, Véronique Rivron, présidente de Sarthe Culture, ainsi que de nombreux conseillers départementaux. 

Patrimoine, culture, histoire, musique et photographie, les mille et une facettes de l’Épau ont été partagées au public sarthois lors de cette journée anniversaire des 60 ans de l'acquisition de l'abbaye. 

Les visiteurs ont également pu découvrir certains lieux habituellement fermés au public (le logis de l’Abbé, la salle du banquet, la salle Michel d’Aillières). 
 

Exposition des archives départementales

Représentation du gisant de la reine Bérengère, mise en avant de la charte fondatrice de 1230, plans uniques du jardin rédigés en 1793, retour sur les débuts prestigieux puis les périodes sombres de l’édifice… Une exposition unique « 1959 – 2019, l’Abbaye Royale de l’Épau, histoire d’une renaissance »,  a été créée par les Archives départementales pour l’occasion afin de retracer les grandes lignes de l’histoire mouvementée de l’Abbaye.

L’exposition met en lumière par la présentation de ces documents rares et originaux, le caractère remarquable de ce joyau cistercien et les différentes renaissances de l’abbaye.  À découvrir jusqu’au 22 septembre. 
 

Plongeon au coeur de la nature

La nature est belle et bien au cœur de l’Abbaye. Chaque saison offre aux jardins de l’Épau un paysage différent au public.

Le Département a souhaité remettre en valeur la dimension environnementale de l’abbaye avec la plantation d’un verger conservatoire, la création d’un jardin permacole et de nombreuses animations en matière d’environnement et de biodiversité. Des rendez-vous nature sont organisés régulièrement pour découvrir la biodiversité du jardin qui compte plus d’un millier d’arbres.

Ce mardi 18 juin, les visiteurs ont pu apprécier le jardin permaculturel et le verger conservatoire dans un cadre verdoyant et apaisant.
 

Un œil sur la SAISON PHOTOGRAPHIQUE

Des artistes sont régulièrement mis à l’honneur au sein de l’abbaye pour faire vivre les lieux. 

4 nouvelles expositions ont été présentées ce mardi 18 juin à découvrir jusqu’au 22 septembre dans le cadre de la saison photographique du Département de la Sarthe :

  • « Ecorces, voyage dans l’intimité des arbres du Monde » de Cedric Pollet, à découvrir dans l’abbatiale 
  • « Les graines du Monde, L’institut Vavilov » de Mario del Curto, à découvrir dans les salles des commissions 
  • « Rethinking Memory » de Hiro Chiba à découvrir dans les salles des commissions 
  • « Vers le cadran solaire » : retrouvez les photographies des collégiens de La Madeleine au Mans, Kennedy à Allonnes, Jean Moulin à Marolles-les-Braults et Véron De Forbonnais de Saint-Cosme-en-Vairais, réalisées dans le cadre du projet Photographie au collège, coordonné par le Département, avec les photographes Georges Pacheco, Alain Szczuczynski, Pascal Drouard et Kateryna Lebreton.

Ces expositions viennent compléter le parcours photographique dans le parc de l’Abbaye Royale de l’Epau, jusqu’au 3 novembre :

  • Alexa Brunet « Dystopia »
  • Alejandro Cartagena « Carpoolers »
  • Karolin Klüppel « Madchenland »
  • Matjaz Krivic « La route du lithium »
  • Dorothea Lange « Le récit de la migration »
  • Bernard Mottier « L’abbaye d’Orval »
  • David Richard « Sur un air d’autoroute »
  • Sebastien Tixier « 9288 »

     

Concert et conférence pour clôturer cette journée

Pour clôturer la journée, a été donné un concert du Choeur départemental de la Sarthe, sous la direction de Gabriella Boda Rechner, et une conférence historique sur les chantiers de restauration de l'Abbaye Royale de l'Épau, avec Claude Andrault-Schmitt, historienne de l'art, membre du Centre d'études supérieures de civilisation médiévale, et Nicolas Gautier, Architecte des Bâtiments de France de la Sarthe.

L’abbaye aujourd’hui reconnu comme un lieu majeur pour la culture offre au public un large éventail d’activités.

Pour continuer de faire vivre ce joyau patrimonial, le département revisite régulièrement les lieux pour continuer d’offrir au public de nouvelles choses à découvrir. 

Retrouvez dès à présent toutes les animations proposées à l’Abbaye sur le site de l'Abbaye Royale de l'Épau.  
 

Reportage France 3