Schéma départemental unique d’organisation sociale et médico-sociale 2015-2019

Le Schéma départemental unique d’organisation sociale et médico-sociale 2015-2019 s’inscrit dans une volonté du Département d’unifier ses schémas départementaux Enfance/famille, Personnes âgées et Personnes handicapées. Il permet de conforter le Département dans son rôle de chef de file de l’action sociale et du développement social.

Il répond à l’enjeu de contribuer à répondre avec les partenaires aux besoins des personnes fragiles dans le double objectif d’autonomie, de responsabilisation et de cohésion sociale sur le territoire départemental, en veillant à rendre les personnes actrices de leur parcours et à conforter l’approche globale et décloisonnée des situations.

Sur la base d’un diagnostic partagé autour de cinq thématiques (offre de service sur les territoires ; ruptures de parcours et l’accompagnement des personnes ; mobilité ; prévention en matière de santé publique ; usage et attentes en matière de numérique), près de 250 personnes avec une représentativité de 50 % du secteur associatif ont été mobilisées lors des groupes de travail pour définir des modalités opérationnelles.

Il s’agit là d’une démarche innovante, transversale et partenariale regroupant les acteurs des différents domaines (enfance-famille, personnes handicapées, personnes âgées et prévention en matière de santé).

Le schéma approuvé par le Conseil départemental, lors de sa réunion du 10 mars 2016, propose 15 orientations et 38 actions regroupées autour de 3 intentions.

La coopération notamment en matière de consolidation des parcours, la coordination, la prévention et l’anticipation des situations à risque, les mutualisations, l’innovation et l’adaptation de l’offre d’accueil et d’accompagnement constituent la structure centrale du schéma unique qui se décompose de la façon suivante :

Développer le partenariat institutionnel et l'observation partagée

  • Décloisonner et coordonner pour fluidifier les parcours : identification d’un professionnel, correspondant de parcours, chargé de mobiliser les moyens nécessaires à l’accompagnement de la personne, diversification des modes l’accompagnement, en favorisant notamment les passerelles entre les modes d’accompagnement et de prise en charge des enfants et des adultes…
  • Développer les mutualisations, les coopérations et l’observation partagée
  • Favoriser la formation pluri-institutionnelle, l’évolution des pratiques et l’accompagnement des professionnels

 

Développer l'accompagnement des personnes et promouvoir l'autonomie 

  • Accentuer les actions de sensibilisation pour mieux prévenir et accompagner la personne
  • Repérer les difficultés au domicile et améliorer l’évaluation des besoins
  • Renforcer le soutien à la famille et aux aidants
  • Renforcer l’accompagnement et la sensibilisation au handicap d’origine psychique
  • Mieux repérer le public « personnes handicapées vieillissantes »
  • Favoriser la souplesse et l’adaptabilité de l’offre d’accueil et d’accompagnement
  • Optimiser l’offre en matière d’aides techniques

 

Contribuer au bien-être de la population en lien avec les territoires de vie 

  • Promouvoir l’habitat adapté
  • Accentuer les actions de prévention et de promotion de la santé
  • Favoriser l’accès aux soins de premiers recours et spécialisés
  • Développer les usages autour du numérique
  • Promouvoir la mobilité notamment en développant l’information sur l’offre existante et en promouvant les actions favorisant le déplacement des usagers

Dans la continuité, les partenaires seront associés à la mise en œuvre des actions du schéma qui bénéficiera d’une évaluation continue.