Accueil > Nos Missions > Rivières > Navigation en Sarthe

Navigation en Sarthe

Voie navigable de 90 km comprenant 16 écluses entre Le Mans et Pincé, la Sarthe aval constitue un enjeu touristique et développe des activités commerciales directes et indirectes.
Navigation

Assurer la continuité et l'optimisation de la navigation

Le Département, propriétaire et gestionnaire du domaine public fluvial, maintient la navigation, par l'entretien des ouvrages, de la signalisation et les dragages raisonnés des chenaux de navigation.

Optimisation des ouvrages liés à la navigation :

  • Modernisation des grands barrages
  • Modernisation des portes d'écluses
  • Réfection des pontons d'attentes aux écluses
  • Automatisation de l'écluse de Sablé-sur-Sarthe
  • Optimisation de la signalisation
  • Restauration des perrés maçonnés
  • Mise aux normes des barrages pour la continuité écologique

Entretien de la voie d'eau :

  • Maintien du tirant d’eau à 1m10 (Règlement Particulier de Police de navigation)
  • Entretien de la végétation des berges
  • Arrachage de plantes invasives dont la jussie
  • Optimisation de l'entretien à l'aide d’une barge de travail

Développer les activités touristiques fluviales

Plus de 12 000 passages aux écluses sont enregistrés chaque année.

Le Département accompagne les communes vers le développement du tourisme fluvial. Les villes du Mans, Sablé-sur-Sarthe, Noyen-sur-Sarthe, Malicorne-sur-Sarthe assurent désormais le développement des activités des ports. D'autres communes ont souhaité bénéficier de conventions pour l'exploitation de haltes fluviales, destinées à l'accueil des plaisanciers. Treize haltes seront bientôt disponibles, ce qui permettra à moyen terme une implication plus forte des communes concernées.

zoom-petit.pngConscient de l'attractivité du port de Sablé-sur-Sarthe, le Département a mis en place un système de gestion automatisé de l'écluse, ceci pour permettre un franchissement aisé durant toute l’année.

Articles en relation

entretiencoursdeau.jpg
entretiencoursdeau.jpg, by blavette