Le fort potentiel du tourisme fluvial et fluvestre

Le Département, gestionnaire des rivières, et son agence de développement touristique, Sarthe Développement, lancent une démarche concertée pour que le tourisme fluvial soit , un nouvel axe fort de développement de la filière touristique en Sarthe.
crédit photo : Anjou Navigation

C’est à MoulinSart, lieu emblématique d’animation en bord de Sarthe, que Véronique Rivron, présidente et Patrick Desmazières, membre de la Commission Attractivité du Département : Culture, Sport, Tourisme, Enseignement supérieur, ont dévoilé les grandes lignes du projet que la collectivité souhaite impulser autour du tourisme fluvial et fluvestre*. 

Patrick Desmazières

Véronique Rivron

 

Un contexte sarthois favorable

La Sarthe, première rivière navigable à l’ouest de Paris, dispose de nombreux atouts pour que cette nouvelle filière touristique participe au développement économique avec un fort potentiel en termes d’activités et d’emplois :

 

Développer une action économique forte au travers d’un tourisme fluvial et fluvestre

 

Tourisme fluvial

Le Département, pilote de la démarche aux côtés des acteurs : Sarthe Développement en premier lieu, les opérateurs touristiques, les collectivités, les associations, les propriétaires riverains, etc, a lancé un diagnostic de l’existant et va mener une enquête tout au long de l’été pour révéler les forces et les faiblesses et ainsi proposer un plan d’actions à mettre en place dès 2017.

L’objectif est de créer une offre touristique cohérente et diversifiée dans une logique de continuité de liaison, répondant au besoin des touristes avec des opportunités de développement :

  • Une attente forte des clientèles (étrangère, locale) sur le tourisme vert, de nature et des professionnels en attente d’une dynamique à apporter au fluvial.
  • Développer des offres pour les groupes (formules promenades, visites…) en lien avec les autres filières, dont la « Sarthe à vélo », la pratique du canoë à développer…
  • Développer harmonieusement la navigation sur tous les tronçons de la Sarthe navigable

 

Quelles actions ?

  • compléter et moderniser les services de base essentiels pour les ports : bornes électriques, eau, pompes à eaux usées, toilettes, douches, restauration, bornes d’informations touristiques (wifi), pontons, hébergements traditionnels et innovants, épiceries de première nécessité, location de vélo.
  • développer les connexions entre la rivière et le territoire environnant notamment avec les itinéraires de « la Sarthe à Vélo » qui passent à proximité des communes, des ports, des haltes fluviales, des musées (Malicorne sur Sarthe et Asnières sur Vègre), de l’ile MoulinS’Art à Fillé-sur-Sarthe et d’un point de baignade à la Gémerie  mais ces connexions restent à développer, en quantité et en qualité.
  • des points de locations vélo, pédalo, canoë, bateaux électriques pourraient être développés sur quelques points stratégiques
  • Mettre en place une signalisation directionnelle pour informer les usagers (navigants et terrestre) de la présence de ces équipements.

Calendrier du plan de développement

  • Mai à octobre 2016 : diagnostic
  • Octobre 2016 :  Rendu final diagnostic et préconisations                            
  • Décembre 2016 : Présentation  du plan d’actions pour le développement

Le tourisme fluvial, c'est quoi et c'est pour qui ?

Le Tourisme fluvial désigne la navigation de plaisance, croisières et promenades à bord de bateaux à moteur, privés ou en location et le nautisme de proximité (canoë, aviron, pêche).

Il participe à l’offre fluvestre : un nouveau concept touristique où l’on passe de la rivière aux berges et où se mêlent plusieurs activités d’itinérance douce (le cyclotourisme par exemple).

 

Le profil de la clientèle 

On connaît déjà quelques tendances sur les adeptes de ce type de tourisme en Sarthe :  c'est une clientèle familiale qui, dans sa grande majorité :

  • a déjà une expérience de la navigation antérieure
  • navigue en moyenne 3,5 jours
  • fait entre 2 à 3 escales pour visiter les villages, se promène aux alentours et  fait quelques courses et va au restaurant (retombées économiques)
  • vient de Normandie ou des Pays de Loire
  • apprécie ce type de tourisme pour le calme, la tranquillité, le plaisir de la navigation
  • apprécie les éclusages en présence des éclusiers comme un charme de la Sarthe (96,5 % des répondants)
  •