Accueil > La Sarthe > Actualités > Le Bugatti fait peau neuve

Le Bugatti fait peau neuve

Le Syndicat mixte du Circuit des 24 Heures du Mans, maître d’ouvrage et financeur de cette opération « commando » refait actuellement les 4,185 km d’enrobés de la légendaire piste en moins de trois semaines. Impressionnant !
une_bugatti.jpg

Depuis le 10 octobre, les 4,185 kilomètres du circuit Bugatti subissent un lifting de la couche de roulement, très spécifique. Le président du Syndicat mixte du circuit des 24 heures, Dominique Le Mèner, accompagné de ses collègues, s’est rendu sur place avec le président de l’automobile Club de l’Ouest, Pierre Fillon, lundi pour constater les travaux entrepris. 

Une piste datant de 2004 avec de nombreux joints

Les précédents enrobés du Bugatti avaient été réalisés en février 2004. Depuis cette date, des reprises ont  été réalisées sur certains secteurs de la piste multipliant par conséquent le nombre de joints de chaussées et un inconfort pour les pilotes à ces vitesses très élevées.

Le Syndicat Mixte du circuit des 24 heures du Mans (composé  à 50 % du Département, à 25 % de la Région, à 15 % Le Mans Métropole et à 10 % Ville du Mans et présidé par Dominique Le Mèner), a donc lancé depuis le 10 octobre 2016 la réfection complète de la couche de roulement du circuit Bugatti. Rappelons que ce circuit accueille quelques unes des plus grandes compétitions internationales de sprts mécaniques, le Grand Prix de France Moto (vitesse) et les 24 Heures du Mans moto et autos (endurance).

Rabotage précis de la piste du 10 au 13 octobre

Les travaux ont démarré le 10 octobre  par le rabotage général du circuit sur 4,185 km et sur une épaisseur de 3 à 4 cm. Au total c’est plus de 50 000 m² d’enrobés qui ont été retirés  de la piste, avec une grande précision. Un contrôle complet de la piste a ensuite été réalisé avec quelques rabotages complémentaires, ce qui a permis d’obtenir l’uni le plus parfait possible techniquement. 

Travaux de chaussées cette semaine

Dans le cadre des travaux, il est prévu une reprise complète de la couche de roulement du circuit Bugatti en limitant au maximum le nombre de joints sur la piste. La couche d’accrochage a été réalisée le vendredi 14 octobre sur support sec permettant une bonne accroche entre le support de la piste existante et la nouvelle couche d’enrobés.

Des moyens techniques hors normes pour une chaussée particulière

À partir du 17 octobre débutent les travaux de finition et la réalisation du tapis d’enrobés définitif sur l’ensemble du circuit.

Trois finisseurs en pleine largeur seront en action afin de réaliser un enrobé spécifique à la nouvelle piste sur 4 cm d’épaisseur environ, et présentant un uni le plus parfait possible sans joint longitudinal. Ce sont près de 5 000 Tonnes d’enrobés qui seront mis en œuvre sur ces 3 journées.

Enrobés spécifiques pour les courses automobiles

50 personnes de l’entreprise Eurovia Atlantique Le Mans, HRC, titulaire du marché chaussées seront présentes pour la réalisation de ces travaux d’enrobés.  A la suite (juste après la piste), seront également repris les accotements en enrobés sur certaines portions du circuit.

Pour « route » exceptionnelle, revêtement  « haute gamme » avec des caractéristiques mécaniques très élevées, des granulats de haute qualité et un bitume mis au point spécifiquement pour les circuits de course automobile en partenariat avec Shell. 

L’application doit être réalisée à des températures supérieures à 5 °C. Celle-ci est délicate compte tenu du manque de maniabilité de ce type d’enrobés.

Travaux annexes de marquage et finition à la suite

Après la mise en œuvre des enrobés, il restera à refaire le marquage de la piste en peinture, ainsi que la réfection complète des boucles de chronométrages réparties sur l’ensemble du circuit, et des travaux de finitions en bord de chaussée sur l’ensemble du circuit.

Financement

Maître d’ouvrage : Syndicat Mixte du Circuit des 24 Heures du Mans

Montant total de l’investissement : 600 000 euros HT