Accueil > Nos Missions > Accompagner les territoires > Arbres, haies et bocages

Arbres, haies et bocages

Le Département, gestionnaire des routes, est chargé en particulier de l’entretien des arbres d’alignement en bords de route : plantation, entretien, élagage, abattage, etc. sont réalisés avec une double approche sécuritaire et paysagère.
Fauchage

Les résidus de taille des haies de bords de routes départementales sont valorisés soit en paillage au pied des plantations, soit dans la filière bois énergie.

Le Département de la Sarthe pratique une gestion différenciée des bords de route et allie ainsi sécurité et biodiversité.

 

 

Attention aux espèces invasives !

 

En Sarthe, il existe des espèces dites invasives : des plantes exotiques dont la prolifération (récente ou passée) cause des dommages sur les écosystèmes naturels.

Renouée du Japon

La Renouée du Japon est une plante exotique venue d’Asie qui prolifère à très grande vitesse sur tous les types de terrains. Difficile à éradiquer, c’est une menace pour la biodiversité dans les zones hors de son aire d’origine. Dans de bonnes conditions, elle peut pousser jusqu'à 5cm par jour, ce qui en fait un danger pour les autres plantes qui n’ont pas ce rythme de croissance. On la retrouve principalement sur les bords des routes et le long des cours d’eau mais aussi dans de plus en plus de jardins particuliers. C’est pourquoi nous vous appelons à la plus grande vigilance vis-à-vis de cette plante.

 

Plantations de haies

En vue de préserver ou reconstituer le bocage, le Département finance les plantations de haies sur l’ensemble du département auprès de communes, et d’agriculteurs (minimum 150 m) et réalise, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture, des démonstrations de taille pour les personnes ayant réalisé des plantations.

Les haies, outre leur rôle paysager, ont un impact non négligeable sur :

  • la limitation du ruissellement et de l'érosion des sols
  • le milieu d'accueil pour les auxiliaires des cultures
  • la richesse cynégétique
  • les brise-vents
  • l'ombre pour les troupeaux...

Depuis 1995, le Département a financé en moyenne la plantation de 100 kilomètres de haies par an.

Des efforts particuliers sont réalisés lors des opérations d'aménagement foncier qui accompagnent les grands ouvrages linéaires, afin de limiter l'impact de ces opérations sur le milieu. Des programmes de plantations de haies sont mis en place pour compenser les arrachages lors de ces opérations.