Alice Zeniter reçoit le 30ème Goncourt des lycéens

L'art de perdre, le roman d'Alice Zeniter, s'est vu décerner le 30ème Prix Goncourt des lycéens. Un prix qui fait la fierté de la nouvelle lauréate qui a grandi en Sarthe, à Champfleur.
Alice Zeniter

Cette saga familiale sur trois générations débute en Algérie avec Ali, le grand-père, à qui un pressoir à olive trouvé dans une rivière a apporté la prospérité. Ali s'engage comme harki dans l'armée française pendant la Seconde Guerre mondiale. S'en vient la Guerre d'Algérie durant laquelle Ali ne prend partie ni pour les Français, ni pour les Algériens. Après l'indépendance, par son statut de harki, Ali et sa famille doivent quitter l'Algérie et gagne la France. L'art de perdre, c'est l'histoire de l'exil, de la difficile arrivée en France, de l'intégration jusqu'à la troisième génération où Naïma souhaite en savoir plus sur l'histoire de sa famille.

Le roman d'Alice Zeniter donne la parole aux harkis, rejetés en Algérie et accueillis avec froideur et méfiance sur le sol français. Un autre regard sur le conflit franco-algérien.

L'art de perdre - Flammarion